Harry Belafonte remet le couvert

Publié le par Adriana Evangelizt

Harry Belafonte: Bush est un "terroriste" ne valant pas mieux que ben Laden

Le chanteur américain Harry Belafonte a accusé mardi le président George W. Bush d'être un "terroriste" qui ne vaut pas mieux que le chef du réseau Al-Qaïda, Oussama ben Laden."Au Venezuela, vous avez déclaré que Bush était le plus grand terroriste, le plus grand tyran. Voulez-vous dire que le président Bush est pire qu'Oussama ben Laden?", lui a demandé un journaliste de la chaîne de télévision CNN. "Je veux dire qu'il n'est pas mieux", a expliqué Harry Belafonte.

"Je n'ai pas eu l'opportunité de rencontrer tous les terroristes du monde, aussi je n'ai pas de raison d'utiliser des mots comme +le plus grand+", a-t-il poursuivi, mais "je crois que c'est un terroriste", a affirmé le chanteur.

"Je crois que le terrorisme est au coeur du programme de notre gouvernement", a-t-il poursuivi. "Quand vous mentez aux Américains, quand vous les trompez, que vous avez conduit nos fils et nos filles sur des terres étrangères pour y être tués et que vous regardez des dizaines de milliers de femmes, d'enfants arabes et de gens innocents tués chaque jour, prétextant qu'il s'agit de dommages collatéraux, je pense qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez ces dirigeants".

"Je pense que le président George W. Bush, je pense que (le vice-président Dick) Cheney, je pense que le (secrétaire à la Défense Donald) Rumsfeld, je pense que tous ces gens ont perdu toute intégrité morale. Je pense que ce que nous faisons aux Américains et aux autres peuples dans le monde est immoral", a-t-il encore accusé.

Il s'est refusé à comparer les actes du président Bush aux attentats du 11-Septembre. "Je ne suis pas certain de ce qu'a fait Al-Qaïda", a-t-il dit, "Al-Qaïda torture, nous torturons. Al-Qaïda tue des innocents, nous tuons des innocents. Où est la différence?"

Sources : Yahoo fr

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans L'INCOMPETENCE DE BUSH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article