Washington refuse toujours à un expert de l’ONU l’accès à ses détenus en Irak

Publié le

Voilà la démocratie de Bush et de sa clique. En Irak, un expert de l'ONU s'est vu refusé l'accès à des prisonniers sous prétexte, tenez vous bien, les droits de l'homme ne sont pas applicable. Et après, ils vont faire la leçon à Vladimir Poutine sur la démocratie ! Nous avons posé quelques photossur ce blog le 16 février 2006, la démocratie sévissait déjà. On se doute donc comment doivent être traités les prisonniers irakiens. Vu qu'ils ne veulent pas les montrer, nous n'avons aucune peine à imaginer. Quelle honte que ces sinistres individus...

 

Washington refuse toujours à un expert de l’ONU

 l’accès à ses détenus en Irak

 

Un expert de l’ONU sur la torture, qui souhaite se rendre en Irak pour y rencontrer des prisonniers, a déploré hier à Genève qu’il se voyait toujours refuser l’accès à des personnes détenues par les troupes américaines. « Je suis un peu surpris que le gouvernement des États-Unis ne veuille pas me donner accès » aux prisonniers qui se trouvent aux mains des Américains, a déclaré cet expert, Manfred Nowak, devant la presse à l’issue d’une réunion du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève. Il a souligné qu’en revanche, il avait le feu vert des autorités irakiennes et des Britanniques qui sont encore déployés dans le sud de l’Irak autour de Bassora. Washington fait valoir que, dans la situation de conflit armé prévalant en Irak, les droits de l’homme ne sont pas applicables. « Les droits de l’homme s’appliquent autant en temps de paix qu’en cas de conflit armé », a souligné M. Nowak.

Sources Lorient le jour

Posté par Adriana Evangelizt

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article