Poutine accuse l'Otan de vouloir "remplacer l'Onu"

Publié le

Pour préciser encore ce que nous disions ICI, Vladimir Poutine est le seul chef d'Etat du monde à poser le doigt sur le problème que représente l'OTAN en disséminant ses bases sur toute la planète. Et plus précisément dans les anciens pays de l'Est démocratisés par les bons soins de l'oncle Sam pour mieux encercler la Russie. Personne ne se demande "Pourquoi tant de bases partout ?" Pourquoi y en a-t-il une en Sardaigne à 10 km de la Corse ? Lire Le réseau mondial des bases militaires US, il nous semble que c'est très éloquent. Très éloquent dans le sens où s'ils veulent attaquer sur 1000 points en même temps, ils le peuvent. Là, force est de constater qu'Hitler n'avait pas fait mieux. Quand on voit comment l'Irak a été détruit, l'Afghanistan et que l'Iran est sur la sellette. Il y a même le USS Cole au Liban. On suppose qu'il n'est pas en croisière. Il a d'ailleurs été remplacé par un destroyer et un croiseur. Là aussi nul besoin d'être devin pour comprendre qu'il se prépare quelque chose. Sûrement une attaque israélienne vu que leurs avions ne cessent de survoler le Liban. Et les USA leur prêteront main forte pour ruiner encore d'autres pays. Ces gens-là n'ont jamais assez de sang sur les mains. Ils ne sont bons qu'à commettre meurtres sur meurtres. Ruine et destruction, voilà leur logo. Poutine en fait-il autant ? Il ne nous semble pas. Il dénonce de grosses irrégulatés, mais personne ne bronche. Tous prostitués au Sionisme et à Bush. Voilà le constat.

 

Poutine accuse l'Otan de vouloir "remplacer l'Onu"

 

Le président russe Vladimir Poutine a accusé samedi l'Otan de vouloir "remplacer l'ONU", estimant que la politique de l'Alliance atlantique ne fait qu'acroître un "potentiel de conflit", lors d'une conférence de presse.

"Il y a une impression qu'il y a des tentatives de créer une organisation qui remplacerait l'ONU", a affirmé M. Poutine, interrogé sur la politique de l'Otan, à l'issue d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, dans sa résidence près de Moscou.

"Il est peu probable que l'humanité accepte une telle architecture des futures relations internationales et je pense que le potentiel de conflit va s'accroître", a estimé le président russe.

"Nous estimons qu'un élargissement interminable du bloc militaro-politique (de l'Otan) dans les conditions actuelles, lorsqu'il n'y a plus de conflit entre deux systèmes ennemis, n'est non seulement inutile, mais nuisible et contreproductif", a-t-il souligné.

"Si une majorité écrasante de la population de l'Ukraine et de la Géorgie ne veulent pas que leurs pays entrent dans l'Otan et ces pays les traînent là-dedans par le col, nous ne pouvons pas estimer que c'est une preuve de démocratie", a encore dit M. Poutine.

"Nous accepterons sans aucun doute le choix du peuple géorgien et ukrainien, mais si c'est bien le choix du peuple et non pas des dirigeants politiques", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, l'Otan dépasse les limites de sa compétence", a encore relevé le président russe.

"Nous n'avons rien contre une aide à l'Afghanistan, mais pourquoi est-ce l'Otan qui s'en occupe ? Ce n'est pas le problème de l'Otan et tout le monde le comprend très bien", a-t-il dit.

Les relations entre la Russie et l'Alliance atlantique se sont détériorées au cours de ces dernières années, particulièrement après la décision de Washington de déployer des éléments du bouclier antimissile américain en Europe de l'Est, un projet que Moscou perçoit comme une menace à ses portes.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans Poutine Bush

Commenter cet article