La chute du dollar à la veille d’un éventuel séisme financier

Publié le

Là, ça va être le gros crash, Carlyle est liquidé ! Nul doute que ce coup-là n'est pas arrivé tout seul, c'est quelque chose de provoqué sciemment pour déstabiliser les bourses mondiales. Tout comme la hausse de l'euro et du baril de pétrole. La troisième guerre mondiale n'est plus loin. Elle est d'autant moins loin que des amis vivant au Canada nous ont appris qu'ils étaient allés acheter des masques à gaz (????).

 

La chute du dollar à la veille d’un éventuel séisme financier

 

Le dollar chute toujours plus bas face à l’euro qui crève le plafond des 1,56 dollars face aussi au yen japonais qui est au plus haut depuis 12 ans face au billet vert, conséquences, toutes les bourses tanguent et sont à la baisse.

  Le dollar continue de chuter, les prix du pétrole de monter et les places financières mondiales en sont toutes retournées, les cours sont à la baisse partout, les indicateurs sont au rouge.

Les marchés réagissent toujours aux craintes de récessions aux Etats-Unis et aux spéculations d’une nouvelle baisse des taux directeurs par la Réserve Fédérale Américaine ; l'euro va de record en record face au billet vert avec plus de 1,56 dollars ce matin pour la première fois depuis 13 ans, le dollar est tombé sous la barre des 100 yens, à cela il faut ajouter l’annonce ce matin de la faillite imminente de l’un des principaux fonds d’investissements américains, le groupe Carlyle n’est plus en mesure d’honorer sa dette de 17 milliards de dollars, ses créanciers devraient donc bientôt prendre possession de la quasi-totalité des actifs du groupe, résultats, les investisseurs redoutent que d’autres institutions financières suivent le pas, de nombreuses rumeurs font état en effet de difficultés similaires rencontrées par d’autres fonds spéculatifs, il faut savoir qu’ils sont un rouage important de l’économie américaine et leur effondrement pourrait provoquer un véritable séisme financier.

Face à ces indicateurs dans le rouge auxquels il faut ajouter bien sur le prix du pétrole qui va lui aussi de record en record, il vient encore de dépasser les 110 dollars à New York, les places boursières mondiales sont dans la tourmente, après les bourses asiatiques qui ont clôturé ce matin à la baisse les marchés européens ont suivi la tendance dès leur ouverture, Paris, Londres, Frankfurt, Madrid ou bien encore Milan étaient ce matin à la baisse.

Sources Magh

Posté par Adriana Evangelizt

 

Publié dans LE DANGER DES USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article