Washington place l’Iran en tête des Etats terroristes

Publié le

L'Iran reste le principal Etat terroriste du monde, selon Washington. Gardons notre calme. Respirons un grand coup. Deux pays dévastés, ruinés. Est-ce l'Iran ? Plus d'un million de morts. Est-ce l'Iran ? Nous avons posé ICI une video où Noam Chomsky dit que "les plus vastes opérations de terrorisme viennent de Washington". Dans une autre que nous allons poser bientôt, il dit bien pire encore. Alors quand on entend Rice, Bush et toute leur clique de malfaisants accuser les autres, l'Iran ou la Syrie, qui eux, à ce que l'on sache n'ont encore bombardé personne, le vase déborde et on n'a envie de dire qu'une chose. Taisez-vous ! Fermez-là ! Rien qu'à vous entendre, vous nous mettez la colère et la haine. Mais franchement qui a permis à des individus de cette espèce d'être là où ils sont ? Qu'est-ce qu'ils y foutent ? Sont-ils bien placés pour amener la paix et le bonheur à l'humanité ? Avec leur mentalité de criminels ? Mais qu'est-ce que ces gens ? D'où ils viennent ? Eux et leurs amis sionistes qui gouvernent aux States ? De quelle planète ? Hitler a ses remplaçants, pas de problème. Et au train où vont les choses, ils vont bientôt largement le dépasser. Il est clair, net et précis que Cheney asticote l'incapable Bush pour que l'Iran soit pilonné. Et nul doute qu'avant la fin de son mandat l'Elu du diable va s'exécuter. C'est inéluctable. L'année 2008 va être très chaude. Pour tout le monde. Il y a déjà des émeutes dans un grand nombre de pays parce que les gens n'ont plus rien à manger. Le grand Satan dépense des milliards pour tuer les Afghans, les Irakiens et d'autres encore ailleurs. Il vaut mieux faire la guerre en crachant le mot "démocratie" et laisser crever les autres. Ce monde nous dégoute. Complètement. Si encore ils se taisaient, ça nous permettrait de les oublier un peu. Mais non. Il faut qu'ils la ramènent. Avec leur arrogance. Leur mépris pour le genre humain. Qu'ils en profitent. La pendule va bientôt s'arrêter pour eux. Tous. Où qu'ils soient. Qu'ils croient pas qu'ils vont se tirer du désastre où ils vont bientôt nous plonger comme ils en ont plongé d'autres depuis 2001. La terre va bientôt reprendre ses droits et les engloutir. Ca, c'est une chose à laquelle ils ne pensent pas. Mais d'autres y pensent pour eux, en ricanant.





Washington place l'Iran en tête des Etats terroristes



L’Iran, qui cherche à renforcer son influence régionale par l’intimidation et à chasser les Etats-Unis du Proche-Orient, reste le "principal" Etat terroriste du monde, selon Washington, où les avertissements à Téhéran se sont multipliés ces derniers jours.

La liste noire des Etats qui soutiennent des mouvements terroristes, publiée chaque année dans le rapport annuel du département d’Etat sur le terrorisme, n’a pas changé en 2007. Outre l’Iran, elle comprend toujours la Syrie, Cuba, la Corée du Nord et le Soudan.

"L’Iran reste le principal Etat qui soutienne des mouvements terroristes", précise le document publié mercredi, qui mentionne notamment le soutien iranien au Hezbollah libanais et à certains groupes armés chiites irakiens.

"Les dirigeants iraniens sont persuadés que cela les aide à assurer la sécurité du régime en dissuadant les Etats-Unis ou Israël de lancer des attaques, (...) que cela affaiblit les Etats-Unis, que l’intimidation renforce l’influence de l’Iran dans la région et que cela aide à chasser les Etats-Unis du Proche-Orient", explique le rapport.

La publication de ce rapport, prévue de longue date, intervient à un moment où l’administration américaine a multiplié les avertissements à l’Iran, qu’elle accuse de déstabiliser le Proche-Orient.

Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a ainsi affirmé mardi que le déploiement d’un second porte-avions américain dans le Golfe devait être vu comme un "rappel" de la puissance militaire américaine dans la région.

La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a déclaré que les militants palestiniens du mouvement islamiste Hamas servaient de "guerriers par procuration" à un Iran qui cherche à acquérir la bombe atomique et détruire Israël.

Quant au président George W. Bush, il a expliqué que les révélations américaines sur une coopération nucléaire présumée entre la Corée du Nord et la Syrie représentaient une opération de communication en forme d’avertissement pour la Corée du Nord, l’Iran et le reste du monde.

Le rapport américain dénonce également la Syrie pour son soutien au Hezbollah et aux mouvements palestiniens opposés au processus de paix.

"Le gouvernement syrien n’a pas été impliqué directement dans un acte terroriste depuis 1986 mais une enquête de l’ONU est en cours pour examiner l’implication de la Syrie dans l’assassinat en février 2005 de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri", précise le rapport.

Cuba reste sur cette liste noire en raison de son refus d’extrader des auteurs d’actes terroristes datant des années 70. Le rapport souligne les efforts du gouvernement soudanais pour coopérer dans la lutte contre le terrorisme mais le pays reste sur la liste noire.

La Corée du Nord reste elle aussi sur cette liste mais le document note que le pays n’a commandité aucun acte terroriste depuis 1987 et que Washington s’est engagé à retirer le pays de la liste noire si le régime de Pyongyang remplit ses promesses de dénucléarisation.

Le nombre d’actes terroristes recensés par le Centre national américain du contre-terrorisme (NCTC) s’est stabilisé à 14.499 en 2007 contre 14.570 l’année précédente. Une hausse sensible au Pakistan et en Afghanistan a été compensée par une baisse du nombre des attentats en Irak, explique le rapport.

Il précise que le nombre d’attaques "terroristes" en Afghanistan a atteint 1.127 en 2007 contre 969 l’année précédente, tandis que celles en Irak diminuaient, à 6.212 en 2007, contre 6.628 en 2006.

"Le nombre d’attentats au Pakistan a pratiquement doublé, le nombre de morts a quasiment quadruplé, notamment dans le nord du pays", a déclaré le directeur adjoint du NCTC, Russ Travers, au cours d’une conférence de presse.

Dans ce pays, 887 attaques ont été dénombrées en 2007 contre 375 l’année précédente, faisant 1.335 tués contre 335 en 2006, précise le rapport.


Sources Spyworld

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article