Joschka Fischer : « Israël pourrait attaquer l'Iran »

Publié le

Joschka Fischer : « Israël pourrait attaquer l'Iran »


Alain Gresh - Le Monde Diplomatique


Le quotidien libanais anglophone The Daily Star publie le 30 mai une tribune de Joschka Fischer intitulée « As things look, Israel may well attack Iran soon ». Fischer est l’ancien ministre allemand des affaires étrangères, membre du parti des Verts et sûrement l’un des « faucons » européens en ce qui concerne l’Iran. Son texte est important dans la mesure où il a d’excellentes connexions en Israël et que les bruits d’une opération militaire contre l’Iran, qu’elle soit américaine ou israélienne, se font de nouveau entendre.

« Résultat d’une mauvaise politique américaine, la menace d’une autre confrontation militaire plane comme un nuage noir sur le Proche-Orient. Les ennemis des Etats-Unis ont été renforcés et l’Iran (...) a été poussé vers l’hégémonie régionale. L’Iran n’aurait sûrement pas pu atteindre un tel statut seul et en un temps aussi bref. »

« Le programme nucléaire iranien est le facteur décisif dans cette équation, car il menace l’équilibre stratégique de la région. Que l’Iran, un pays dont le président n’est jamais fatigué d’appeler à la destruction d’Israël, et qui menace le nord et le sud de ce pays par le soutien massif qu’il apporte aux guerres menées par ses alliés du Hamas et du Hezbollah, puisse avoir un jour des missiles avec des têtes nucléaires est le pire cauchemar pour la sécurité d’Israël. La politique ne se fonde pas seulement sur les faits, mais aussi sur les perceptions. Que cette perception (israélienne) soit exacte n’est pas la question, car de toute façon cette perception débouche sur des décisions. »

(...)

« Quiconque suit la presse israélienne durant les célébrations de l’anniversaire et suit de près ce qui se dit à Jérusalem n’a pas besoin d’être un prophète pour comprendre que les choses arrivent à maturité (are coming to a head). »

« Prenez en considération les points suivants : »

« Premièrement, “arrêtons la politique d’apaisement” est une demande qu’exprime tout le spectre politique en Israël, et cette demande se réfère au danger que représente l’Iran. »

« Deuxièmement, alors qu’Israël célèbre (son soixantième anniversaire), le ministre de la défense Ehud Barak a affirmé qu’une confrontation mortelle était une possibilité réelle. »

« Troisièmement, le commandant des forces aériennes israéliennes, qui est sur le départ, a déclaré que ses forces étaient capables de n’importe quelle mission, quelle que soit sa difficulté, pour protéger la sécurité du pays. La destruction des installations nucléaires syriennes l’année dernière et l’absence de réaction qu’elle a suscitée dans la communauté internationale ont été perçues comme un exemple qui pourrait se répéter dans une action contre l’Iran. »

« Quatrièmement, la liste de demandes d’armes faites aux Etats-Unis, discutée avec le président américain, est centrée sur l’amélioration des capacités d’attaque et de précision des forces aériennes israéliennes. »

« Cinquièmement, les initiatives diplomatiques et les sanctions de l’ONU contre l’Iran sont sans effets. »

« Et, sixièmement, avec la proximité de la fin de la présidence Bush et les incertitudes sur la politique de son successeur, la fenêtre de tir pour une action israélienne est en train de se refermer. »

(...)

« Ces deux derniers facteurs occupent une place particulière. Alors que les services de renseignement militaires israéliens affirment que l’Iran devrait franchir la ligne rouge sur la route du nucléaire (militaire) entre 2010 et 2015 au plus tôt, le sentiment général en Israël est que la fenêtre de tir pour une attaque est maintenant, durant les derniers mois de la présidence Bush. »

« Bien que l’on reconnaisse en Israël qu’une attaque contre les installations nucléaires iraniennes entraînerait des risques graves et difficiles à évaluer, le choix entre l’acceptation d’une bombe iranienne et celui de sa destruction militaire, avec tous les risques que cela implique, est clair. Israël ne restera pas passif et n’attendra pas que les choses se développent dans la direction (de la construction d’une bombe). »

Du même auteur :

  « Le Sel de la mer » 
  
Liban, vers la guerre civile ? 
  
Un historien au service de l’islamophobie jeudi 8 mai 2008

  6 juin 2008 - Les blogs du Diplo
Vous pouvez consulter cet article à :
http://blog.mondediplo.net/2008-06-...

Sources Info Palestine

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article