L'Iran demande à l'Onu de réagir aux menaces d'Israël contre lui

Publié le

Il serait grand temps que quelqu'un mette un terme aux agissements de ces criminels qui se permettent d'agresser sans cesse des pays -au nom de tous les juifs- et malgré tout continuent d'endosser le rôle de victimes. Qui pourrait arrêter ces fous dangereux qui nous mènent tout droit au chaos ?





L'Iran demande à l'Onu de réagir aux menaces d'Israël contre lui




L'Iran demande au Conseil de sécurité de l'Onu de réagir aux menaces formulées par Israël
contre ses installations nucléaires controversées.

Vendredi, le général Shaul Mofaz, ministre israélien des Transports, avait jugé "inévitable" une attaque israélienne des sites nucléaires iraniens au vu de l'échec des efforts pour empêcher Téhéran de poursuivre ses activités atomiques sensibles.

"Si l'Iran poursuit son programme de mise au point d'armes nucléaires, nous l'attaquerons. Les sanctions sont inefficaces", avait ajouté Mofaz, un Israélien d'origine iranienne qui a rang de vice-Premier ministre auprès de Ehud Olmert.

Ces menaces sont les plus explicites formulées à ce jour par Israël contre la République islamique, face à laquelle les Etats-Unis disent garder eux aussi toutes les options ouvertes.

Téhéran a menacé pour sa part de riposter, en cas d'attaque sur le sol iranien, en prenant pour cible Israël - seul pays de la région, croit-on, à posséder un arsenal atomique.

Dans une lettre au secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon rendue publique samedi, le représentant de l'Iran aux Nations unies, Mohammad Khazaee, réclame une réaction sans équivoque aux menaces de Mofaz.

"Une telle menace contre un Etat souverain et un membre des Nations unies constitue une violation manifeste du droit international et enfreint les principes les plus fondamentaux de la Charte des Nations unie, et, donc, requiert une réponse claire et résolue de la part des Nations unies, en particulier du Conseil de sécurité", écrit-il.

Selon Khazaee, l'incapacité du Conseil de sécurité à agir contre Israël l'"a enhardi à poursuivre et même amplifier ses activités et ses politiques illégales".

Patricia Zengerle, version française Marc Delteil

Sources
L'Express

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article