Une quarantaine de morts dans deux attentats en Irak

Publié le par JC

Ah croyez le, y'en a qui se défoulent ! Comme on disait hier, le rapprochement US avec l'Iran ne va pas être du goût de tout le monde. Il va y avoir un redoublement d'attentats pas qu'aux USA d'ailleurs. Et bien sûr, ce sera toujours Al Qaïda...



Une quarantaine de morts dans deux attentats en Irak



Une quarantaine de personnes ont été tuées en Irak dans deux attentats commis à Garma, à une trentaine de kilomètres de Bagdad, et Mossoul, dans le nord du pays.
Le premier attentat, perpétré par un kamikaze lors d'un conseil tribal à Garma, a fait 20 morts, a indiqué le colonel Daoud al Maraoui, porte-parole de la police dans cette ville proche de Falloudja.

Trois "marines" américains et deux interprètes font partie des victimes, a annoncé l'armée américaine.

Ils ont été tués "lors d'une action contre une force ennemie dans la province d'Anbar", a dit dans un communiqué l'état-major US, qui avait auparavant fait savoir qu'Al Qaïda était probablement derrière cette attentat.

Cette attaque, qui a aussi fait 12 blessés, intervient deux jours avant le transfert du contrôle de la province d'Anbar par l'armée américaine aux forces irakiennes.

Un responsable tribal, Mizher Mchaouih, et le président du conseil local, Kamal Abdoul-Salam, ont péri dans l'attentat, a ajouté Maraoui, précisant que trois policiers avaient également été tués.

Garma est située dans la province d'Anbar, considérée autrefois comme le bastion de l'insurrection sunnite contre les forces américaines. Mais la violence y a diminué à tel point qu'elle doit devenir samedi la première province à majorité sunnite à passer sous le contrôle des forces de sécurité irakiennes.

Dans neuf des 18 provinces irakiennes - trois provinces du Kurdistan irakien et six provinces chiites du Sud - la responsabilité en matière de sécurité a déjà été rétrocédée aux Irakiens.

18 MORTS À MOSSOUL
De source militaire américaine, on indique que la cérémonie de rétrocession prévue samedi ne devrait pas être reportée malgré l'attentat.

"Nous avons toujours des personnes qui travaillent à la préparation de l'événement. Nos commandants en discutent mais, pour l'heure, il n'y a pas de changement prévu", a déclaré un responsable de l'armée américaine, qui a requis l'anonymat.

A Mossoul, à 390 kilomètres au nord de Bagdad, un attentat à la voiture piégée a fait 18 morts et 80 blessés, a annoncé le gouverneur de la province de Ninive, Douraïd Kachmoula.

Avant l'explosion, qui a eu lieu à proximité du bureau du gouverneur, deux roquettes Katioucha s'étaient abattues dans la même zone, a précisé la police.

Kachmoula a déclaré qu'il était sorti de son bureau pour inspecter les dégâts occasionnés par ces deux tirs de roquettes lorsque l'attentat à la voiture piégée a été perpétré. Des responsables ont parlé de tentative d'assassinat.

La province de Ninive, dont Mossoul est le chef lieu, est un bastion des insurgés d'Al Qaïda qui commettent régulièrement des attentats ou des enlèvements malgré les représailles des forces américano-irakiennes.

avec Ahmed Rasheed et Khalid al-Ansary, version française Clément Dossin

Sources
L'Express

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article