ABM: McCain dénonce une riposte de Moscou contre la "Tchécoslovaquie"

Publié le par JC

Ce McCain nous débecte à un point inimaginable. Au lieu de critiquer les autres, il ferait mieux de regarder les crimes commis par ses acolytes en Irak et en Afghanistan. On ne dirait jamais que cet arrogant a été fait prisonnier et qu'il a souffert dans sa chair. Quelles leçons en a-t-il tiré ? Avec ses pairs, il a participé à la ruine de l'Irak et au massacre de son peuple. Chez ces individus, les épreuves ne servent pas d'exemple, bien au contraire. Il font subir aux autres ce qu'eux mêmes ont souffert.

 

 

ABM: McCain dénonce une riposte de Moscou contre la "Tchécoslovaquie"

 


WASHINGTON, 18 juillet - RIA Novosti. Le candidat républicain à la Maison Blanche John McCain s'est dit lundi préoccupé par les
mesures de rétorsion de la Russie à l'égard de la "Tchécoslovaquie", ayant à l'esprit la République tchèque, signataire d'un accord sur le déploiement d'éléments du bouclier antimissile (ABM) américain sur son sol.

"J'ai été très préoccupé par certaines démarches entreprises par le gouvernement russe ces derniers jours, dont l'une a consisté à réduire les livraisons énergétiques vers la Tchécoslovaquie (sic)", a déclaré M. McCain aux journalistes à Phoenix (Arizona), utilisant l'ancien de nom de cet Etat dont la scission en 1992 a donné naissance à la République tchèque, qui a signé un accord sur l'ABM, et à la Slovaquie.

Washington envisage de déployer en Europe de l'Est des éléments de son bouclier antimissile pour parer à d'éventuelles attaques venant d'Iran ou de Corée du Nord.

L'accord entre les Etats-Unis et la République tchèque sur l'installation d'un radar a été signé le 8 juillet dernier à Prague par la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, et doit désormais être ratifié par le parlement tchèque et signé par le président.

Moscou, fermement opposé au projet qu'il considère comme une menace contre sa sécurité, a toutefois nié hier les rumeurs relatives à une réduction des livraisons de gaz vers l'Europe à la suite de la signature de l'accord.

Selon M. McCain, les démarches russes semblent constituer "des mesures de rétorsion consécutives à l'accord américano-tchèque de défense antimissile".

"Les déclarations de Moscou selon lesquelles les missiles russes seront pointés vers de nouvelles cibles soulèvent également la préoccupation, ces démarches ayant été abandonnées à la fin de la guerre froide", a-t-il fait savoir.

"Nous constatons un regain de nervosité entre la Russie et ses voisins, de même qu'avec les Etats-Unis. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire retomber cette tension, qui oppose notamment la Russie et la Géorgie", a déclaré le sénateur cité par la chaîne télévisée ABC.

Le candidat républicain n'a jamais caché ses intentions de mener une politique de fermeté à l'égard de la Russie, qu'il souhaite notamment exclure du G8. M. McCain prône également la création d'une "Ligue des démocraties", afin de contourner la position de Moscou et de Pékin au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, où ils disposent du droit de véto.

Sources Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Poutine Bush

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article