Tsahal prêt à "toutes les options" pour contrer le nucléaire iranien

Publié le par JC

Ils vont emmerder le monde jusqu'à ce que l'Irak soit détruit comme l'Irak. Ashkenazi -qui porte bien le nom de ce qu'il est- est allé voir ses copains Cheney et Mullen, deux sionistes notoires. Ils n'ont jamais assez de sang, jamais assez de crimes, jamais assez de cadavres. Et ce au mépris complet d'ailleurs du peuple juif qu'ils sont censés protéger en Israël. Avant le bombardement de l'Irak, ils avaient distribué à la population des masques à gaz périmés et les vaccins n'étaient pas au point non plus. Ceci mériterait que les sionisants se posent les bonnes questions. Car si l'Iran est attaqué, ça ne va pas du tout être comme avec l'Irak. Des centaines de missiles vont s'abattre sur le pays et il y aura des milliers de morts. Mais au fond, c'est ce que cherchent les zionistes. Ceux qui tirent les ficelles à Washington. Eux, ne sont pas sur le terrain. Quand on lit sur certains sites chrétiens que les zionistes veulent exterminer tous les juifs, on est d'accord avec eux. L'Etat d'Israël n'a été conçu que dans ce but, en rassembler un maximum pour s'en débarrasser. Comme leurs ancêtres ont exterminé par centaines les descendants d'Isaac et de Jacob. Il faut bien lire l'Histoire et comprendre que CE qui est sorti d'Egypte avait un but précis et n'appartenait en aucun cas à la descendance d'Abraham. L'extermination, c'est vraiment dans ce qu'ils nomment le "désert" qu'elle avait commencé. Ils ont liquidé la première génération pour modeler la seconde à leur religion qui n'avait rien à voir avec celle du patriarche. Une chose que beaucoup de juifs ignorent.



Tsahal prêt à "toutes les options" pour contrer le nucléaire iranien


Le chef d'état-major de l'armée israélienne, Gaby Ashkenazi estime qu'Israël doit "se préparer à toutes les options" pour arrêter le programme nucléaire iranien.

L'Etat hébreu doit "se préparer à toutes les options" pour arrêter le programme nucléaire iranien. C'est ce qu'a déclaré le général Gaby Ashkenazi, chef d'état-major de l'armée israélienne, dans une déclaration radiophonique jeudi 24 juillet.
"Nous pensons comme les Etats-Unis que l'Iran ne doit pas pouvoir se doter de l'arme nucléaire. La priorité pour parvenir à cet objectif passe par la diplomatie et des sanctions (...) mais tout le monde comprend que nous devons nous préparer à toutes les options", a affirmé le général, actuellement en visite à Washington pour la première fois en tant que chef d'état-major.

Possibilité d'attaque israélienne

Le chef d'état-major a ainsi évoqué la possibilité d'une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes comme celle menée par son pays en juin 1981 en Irak contre la centrale atomique d'Osirak, près de Bagdad.
Au cours de sa visite américaine, Gaby Ashkenazi a rencontré le vice-président américain Dick Cheney et doit s'entretenir jeudi avec le chef d'état-major interarmées américain, l'amiral Michael Mullen. Le chef d'état-major israélien a également souligné que son "devoir" était "de préparer l'armée à la guerre, pour combattre et vaincre".

L'arme atomique iranienne pour 2010

La veille, le Premier ministre israélien Ehud Olmert cité par la radio publique avait estimé lors d'une rencontre avec le candidat démocrate à la présidentielle américaine Barack Obama que, selon les estimations israéliennes, l'Iran disposera de l'arme atomique "d'ici la fin de 2009 ou au début de 2010 au plus tard".
Ehud Olmert a souligné "la nécessité pour la communauté internationale d'agir de façon urgente" contre les ambitions nucléaires de l'Iran. Barack Obama, qui a quitté jeudi Israël, a promis lors de sa visite, un soutien "indéfectible" à Israël, estimant que l'Iran doté de la bombe atomique constituerait "une grave menace" pour le monde.

"La guerre n'est pas une bonne option"

Le candidat démocrate a, toutefois, affirmé mercredi que toutes les options, y compris militaires, devaient rester ouvertes, mais il a estimé qu'une frappe aérienne ne suffirait pas à régler ce problème.
"L'Iran est un grand pays. Ils ont dispersé leurs moyens nucléaires d'une façon telle que nous ne pourrions pas voir des frappes chirurgicales régler définitivement sans anicroches le problème comme Israël a été capable de le faire avec la menace nucléaire irakienne", a affirmé Barack Obama à la chaîne de télévision américaine ABC News.
Estimant que "la guerre n'est pas une bonne option", il a cependant ajouté qu'il laisserait ouverte la possibilité d'une action militaire quand il s'agira d'empêcher l'Iran d'obtenir l'arme nucléaire.

Sources
Juif org

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article