La Corée du Nord tire des missiles de courte portée

Publié le par JC



La Corée du Nord tire des missiles de courte portée


La Corée du Nord a tiré des missiles de courte portée qui se sont abîmés dans les eaux internationales de la mer Jaune, dans le cadre d'un exercice militaire de routine, a indiqué mercredi un responsable du ministère sud-coréen de la Défense.

Par ailleurs, "la Corée du Nord travaille au développement d'une petite ogive nucléaire pouvant être chargée sur un missile", a déclaré le chef d'état-major, Kim Tae-young, s'adressant à des députés.

M. Kim a cependant ajouté qu'il ne pouvait pas dire si le régime communiste avait réussi à développer une telle ogive.

Des missiles, de type KN-02 ou Styx, ont été tirés mardi après-midi des eaux nord-coréennes vers les eaux internationales de la mer Jaune, à proximité de la côte chinoise, a indiqué ce responsable sous couvert de l'anonymat, confirmant des informations de l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

"Il semble que (la Corée du Nord) a tiré des missiles KN-02 ou Styx", a précisé ce responsable sud-coréen, ajoutant que le type et le nombre de missiles tirés n'étaient pas clairement déterminés.

Selon l'agence Yonhap, deux missiles ont été tirés, au cours du premier exercice de ce genre depuis mars.

Ces tirs surviennent sur fond d'âpres négociations visant à sauver un accord international sur le désarmement nucléaire du régime communiste, dont la mise en oeuvre achoppe sur les modalités de surveillance des sites nord-coréens.

"Il semblerait que les missiles ont été tirés dans le cadre d'un exercice de routine", a souligné ce responsable, précisant que les autorités nord-coréennes avaient désigné une zone interdite d'accès aux navires préalablement aux tirs.

La semaine dernière, des informations de presse faisaient état d'un programme de modernisation d'un site d'essais de missiles sur la côte est nord-coréenne, en vue du prochain tir d'un missile à longue portée.

Pyongyang avait suscité l'inquiétude de ses voisins en 1998 en tirant un missile Taepodong-1 qui est passé au-dessus du Japon. L'essai du Taepodong-2 en 2006 avait échoué.

Les tirs de mardi sont intervenus après que l'émissaire américain Christopher Hill s'est rendu à Pyongyang la semaine dernière pour tenter de sauver l'accord conclu l'année dernière entre la Corée du Nord d'une part et les Etats-Unis, la Chine, le Japon, la Russie et la Corée du Sud d'autre part.

Après son premier essai nucléaire, fin 2006, Pyongyang avait accepté en février 2007 de mettre fin à son programme atomique, en échange d'une aide énergétique et de garanties en matière diplomatique et de sécurité.

Mais le régime communiste menace désormais de réactiver son principal complexe nucléaire, estimant que les Etats-Unis n'ont pas respecté leur promesse de retirer la Corée du Nord de sa liste d'Etats soutenant le terrorisme.

Washington, de son côté, exige que Pyongyang se soumette au préalable à un strict programme de vérification de ses installations nucléaires.

 Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Coree

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article