Olmert quitte Moscou sans engagement sur les ventes d'armes

Publié le par JC

Voilà... la réponse. Les Russes feront ce qu'ils voudront et notamment oeuvreront à faire en sorte que les pays visés puissent se défendre. D'autant que l'ingérence sioniste en Géorgie complètement infiltrée par leur mafia est un os qui est resté coincé dans la gorge russe. Tout comme l'attentat dont ont été victimes les soldats russes. Les sionistes veulent tout et se permettent tout mais les autres n'ont le droit de rien faire. Si. Ils en ont un. Celui de se laisser massacrer. A force, la corde s'use...


Olmert quitte Moscou sans engagement sur les ventes d'armes


Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, qui a achevé une visite de 48 heures à Moscou, a obtenu l'assurance que la Russie ne nuirait pas à la sécurité de l'Etat juif, mais ses interlocuteurs n'ont pas formellement renoncé à vendre des missiles à l'Iran.

"Mon sentiment est que les autorités russes comprennent bien la position israélienne et sont conscientes de la possible influence de telles livraisons sur la stabilité de la région", a déclaré Olmert, s'adressant aux journalistes qui l'accompagnaient dans ce voyage.

Prié de dire si Moscou avait renoncé à la livraison de missiles antiaériens S-300 à l'Iran, le chef du gouvernement a éludé: "Nous avons évoqué des ventes d'armes et de possibles ventes d'armes."

Les deux parties sont néanmoins convenues d'entamer un dialogue permanent sur les questions de défense.

"La politique russe continuera à être de ne pas nuire à la sécurité israélienne, quelles que soient les circonstances", a ajouté Olmert, répétant les propos tenus par le président Dmitri Medvedev, qui l'a reçu pendant deux heures au Kremlin.

Les missiles S-300, dont la vente à l'Iran a été évoquée dimanche de source proche de la défense israélienne, pourraient permettre à Téhéran de repousser une éventuelle offensive aérienne contre ses installations nucléaires.

Aux yeux de certains observateurs, la transaction pourrait accélérer la mise en oeuvre d'une telle opération de l'armée israélienne.

Allyn Fisher-Ilan, version française Jean-Philippe Lefief

Sources
Le Point

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article