Alerte à la bombe contre les intérêts chrétiens au Nord Liban (média)

Publié le par JC

Devinez qui est là derrière ??? La question ne se pose même pas. Mais ce qui est sûr c'est que les services de renseignements russes sont à pied d'oeuvre et informent la Syrie qui informe le Liban. Croyez le, les Russes n'ont pas installés leurs navires en Syrie pour des prunes. Et leurs services secrets valent largement ceux des sionistes. Ainsi tel est pris qui croyait prendre. ON les a à l'oeil. Mais nul doute qu'ils préparent une opération de grand envergure. Un attentat, si possible, comme d'habitude !




Alerte à la bombe contre les intérêts chrétiens au Nord Liban (média)


Selon des sources citées par le site d’information électronique Naharnet, les forces de sécurité libanaises ont appelé les dirigeants politiques et les autorités religieuses chrétiennes présentes au Nord Liban à prendre des mesures de sécurité suite aux informations relayées par des services secrets étrangers.

Ainsi, selon ces sources, une attaque suicide contre une église, un monastère, des écoles ou des universités gérées par les communautés chrétiennes, viserait à provoquer des dissensions communautaires entre Sunnites et Chrétiens.

Egalement parmi les cibles potentielles citées, le siège d’été du patriarcat maronite de Dimane ou celui du patriarche Grec Orthodoxe de Balamand, mais également les résidences du dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea dans la région de Bcharré et celles du dirigeant du parti des Marada Sleiman Franjieh.

Le mobile de ces attentats serait de provoquer une réaction politique à la veille des élections législatives de 2009, selon des sources proches de la majorité parlementaire citées par le site.

Ces informations interviennent alors que la ville de Tripoli au Nord Liban a été la cible d’un attentat contre un bus de l’armée libanaise le 29 septembre dernier. Des informations véhiculées par des services de renseignements étrangers ont indiqué que les terroristes pourraient avoir trouvé refuge dans le camp de réfugiés palestiniens de Beddawi, toujours au Nord Liban, informations pour l’heure réfutées par les organismes sécuritaires libanais.

Sources
Liban news

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LIBAN

Commenter cet article