Plus de 1000 morts aux Philippines

Publié le par Adriana Evangelizt

Ces pauvres Philippins n'ont vraiment pas de chance...  qu'ils soit victimes des dictatures ou des catastrophes naturelles, il n'y a pas de répit pour eux.

 

Plus de 1.000 morts dans la gigantesque coulée de boue

aux Philippines




La gigantesque coulée de boue provoquée jeudi par le passage du cyclone Durian dans l'est des Philippines a fait plus de 1.000 morts ou disparus, a annoncé lundi le Bureau de la Protection civile.

Selon un dernier bilan provisoire établi par le Conseil national de coordination des catastrophes (Protection civile), 425 personnes ont été confirmées mortes et 599 portées disparues.

Au total, plus d'un million de personnes ont été affectées par la catastrophe qui a frappé la région orientale de Bicol, a indiqué le responsable de la Protection civile, Glenn Rabonza. Des torrents de boue et de dépôts volcaniques se sont déversés jeudi soir des pentes du volcan Mayon (environ 350 km au sud-est de Manille), après le passage du cyclone Durian.

Face à l'ampleur de la catastrophe, la présidente des Philippines, Gloria Arroyo, a décrété dimanche l'état de catastrophe nationale et une aide d'urgence d'un milliard de pesos (20,12 millions de dollars). "La situation est assez chaotique, les communications sont toujours coupées dans la plupart des zones affectées", a déclaré un porte-parole de la Croix-Rouge.

"Quatre provinces, dont celle d'Albay, ont été sérieusement touchées par le cyclone. Notre préoccupation principale, c'est l'eau potable, la nourriture et les médicaments pour traiter les blessés qui arrivent dans les centres d'évacuation", a-t-il dit. Les fortes précipitations causées par le typhon se sont mêlées aux dépôts volcaniques sur les flancs du volcan Mayon, déclenchant la coulée qui a enseveli jusqu'aux toits de nombreuses habitations. Ces phénomènes redoutables sont fréquents en début de saison des pluies ou lors de cyclones dans les pays tropicaux à forte activité volcanique, comme l'Indonésie ou les Philippines.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article