Une nouvelle video de Saddam montrant une blessure béante au cou

Publié le par Adriana Evangelizt

Comme nous le disions ICI, il est clair et net que la fripouille s'est rué sur le cadavre de Saddam Hussein pour laisser libre cours à sa violence de bête infâme. La position de la tête déjà nous semblait fort anachronique, les traces de coups sur le visage aussi. Nous avions supputé qu'ils avaient dû lui trancher le cou, il semblerait que nous ayons eu raison. Une nouvelle vidéo circule donc sur le net mais celle-ci aurait été prise par un de ses partisans pour montrer ce qui lui avait été fait. Nous pensons que d'autres videos de ce style ont pu être réaliser afin que tout le monde se rende compte de ce qui lui a vraiment été fait. Cette scène sordide comme tournée dans un décor de bas-fond d'une autre époque n'est pas prête de quitter nos mémoires. Elle est indissociablement associé au criminel Bush ainsi qu'à sa marionnette Maliki.

Nouvel enregistrement vidéo du cadavre de Saddam Hussein

mis en ligne sur Internet

Un nouvel enregistrement vidéo du cadavre de Saddam Hussein, présentant une blessure béante au cou, a été mis en ligne tôt mardi sur un site internet irakien.


La vidéo de 27 secondes semble avoir été réalisée au moyen d'un téléphone portable équipé d'une caméra. Les images ont apparemment été prises après la pendaison de l'ex-raïs le 30 décembre.

Quand la caméra, prenant des images panoramiques, atteint la région de la tête, un linceul blanc est retiré et révèle la tête et le cou du défunt. La tête est tordue à un angle de 90 degrés vers la droite. On peut voir une blessure sanglante béante, de forme circulaire, en dessous de la ligne de sa mâchoire sur le côté gauche du cou. Sa joue gauche présente des taches rouges, et du sang apparaît sur le linceul où la tête de l'ancien dictateur était couverte.

Des voix peuvent être entendues sur l'enregistrement. Au moment où le linceul est retiré, on entend : «dépêchez-vous, dépêchez-vous. Je vais compter de un à quatre. Un, deux... Dépêchez-vous, vous allez nous conduire à la catastrophe».

Un autre homme, apparemment celui qui prend les images, dit alors : «Juste une seconde, juste une seconde, Abou Ali. J'ai presque fini». Puis une troisième voix dit : «Abou Ali, tu prends soin de cela».

Le site d'informations sur lequel a été mis en ligne l'enregistrement est connu pour soutenir le parti Baas - interdit - de Saddam Hussein.

«Un nouveau film de feu le martyr immortel, le président Saddam Hussein», déclare le site web au sujet de l'enregistrement.

Il s'agit de la deuxième vidéo clandestine à apparaître sur Internet. La première montrait l'ancien président irakien dans les derniers moments de sa vie. L'enregistrement s'achevait sur son corps se balançant au bout d'une corde.

Sources
Corus

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article