Rice vous dit merci... mais vous donne aussi une raclée

Publié le par Adriana Evangelizt

RICE VOUS DIT MERCI…MAIS AUSSI VOUS DONNE UNE RACLEE

par Raymond Richa

 



"Ils n’ont pas eu de résultats dans le passé et le président a absolument raison de leur dire, comme nous leur avons tous dit : vous devez avoir des résultats"…

"Je n’ai pas l’intention de me précipiter sur le gouvernement Maliki et d’avoir l’air, en quelque sorte, de lui donner une raclée"…


Voici les propos tenus par Madame Condoleezza Rice, en réponse aux critiques tant démocrates que républicaines de la nouvelle stratégie de son Maître en Irak.

Elle a tenu ces propos, pensant ne pas être enregistrée par les journalistes présents…

Et lors de son éventuelle prochaine tournée au Moyen orient, pensera-t-elle à faire escale au Sérail, à Beyrouth, pour un tendre baiser à son Fouad Signora si fidèle au Maître de la Maison Blanche qu’il s’acharne, depuis juillet 2006, au succès du grand complot israélo – américain contre la Justice et la Paix dans cette région ?

Et lors de son éventuel escale à Paris, pensera-t-elle à remercier Jacques Chirac pour son acharnement dans son soutien inconditionnel à un gouvernement libanais illégitime et dans ses actes de « profonde amitié » qui le lie à Hariri Fils ? Au Liban, une question est suspendue sans réponse sur les lèvres de tous les libanais, à savoir :

Hariri Père, le défunt, aurait fortement participé au financement de la précédente campagne présidentielle de l’actuel Président de la République Française !!! Est-ce là où finalement réside la justification de sa profonde amitié envers la famille Hariri ?

Aura-t-il le courage de répondre publiquement aux libanais ?

Elle doit remercier encore une fois Jacques Chirac pour son refus catégorique de satisfaire la demande de la Russie concernant les pays qui ont refusé de collaborer dans la recherche de la vérité au sujet de l’assassinat de Rafic Hariri. Les criminels de guerre au pouvoir en Israël sont ciblés car ils devraient, si cette demande était satisfaite, répondre à trois questions dont une très embarrassante, à savoir :

Quelle était la mission de leur armada d’espionnage lors de son survol des lieux, quelques minutes avant l’assassinat, la même armada ayant quitté le ciel du Liban quelques minutes après l’assassinat ?!!!

Madame Condoleezza Rice devra mille fois remercier le Président Français pour avoir encore une fois enfoncer la France dans son aliénation à la politique du grand criminel de guerre du XXI siècle, George BUSH.

Elle doit également le remercier pour tout ce qu’il fait pour le Liban ; son dernier acte PARIS 3 :

4 milliards de dollars accordés au Liban en vue d’enrayer les effets néfastes de l’agression israélienne en Juillet 2006 !!!

Acte d’amitié vous dites ? Non, car en contre partie, le Peuple du Liban devra payer :

Ce peuple, victime de barbarie commise par les dirigeant israéliens en juillet et Août 2006, devra demain se sacrifier comme le prévoit la feuille de réforme de Fouad Signora : très forte augmentation de la TVA, privatisation tout azimut, soumission aux pressions financières et économiques de l’Occident, abandon de la souveraineté nationale, etc.

Le Liban refuse un tel PARIS 3.

Il réclame des dirigeants israéliens et de leurs alliés occidentaux un dédommagement qui s’élève à plus de 15 milliards de dollars, un effacement inconditionnel de la dette de plus de 45 milliards de dollars et le respect de la volonté de son Peuple qui s’est exprimée en décembre 2006 par un rassemblement d’un million six cent mille libanais, l’équivalent de trente millions de français dans les rues de Paris réclamant la démission du gouvernement, de surcroît illégitime !!!

Mais Madame Condoleezza Rice n’aura pas à s’inquiéter car l’amitié de Jacques Chirac envers Saad Hariri et son Excellence Signora est inébranlable.

De passage, une pensée amicale devra également aller à notre DOUSTE - BLAZY qui crie à la stabilité du Liban en s’adressant à tous les responsables libanais !!!

Ce monsieur devra plutôt s’adresser à son Président de la République qui œuvra pour le renforcement d’une FINUL inefficace quand il s’agit de défendre le territoire et l’espace aérien libanais contre les violations israéliennes répétées de la 1701 et très efficace quand il s’agit de servir les intérêts israéliens ou d’interdire tout citoyen libanais de circuler sur son sol, bref très efficace en vue de l’instabilité non seulement du Liban, mais aussi de toute la région moyen orientale, tant souhaitée par Madame Condoleezza Rice et son Maître perché au plus haut de sa Maison Blanche.


LYON, 12 Janvier 2007

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LIBAN

Commenter cet article