Appel du Sénateur Edward Kennedy... soutenons-le !

Publié le par Adriana Evangelizt

Comme nous vous le disions hier, le Peuple Américain commence à se mobiliser. Le Sénateur Edward Kennedy appelle à son tour le Peuple à se mobiliser. Nous avons nous-même apporté notre soutien à son mouvement... il suffit de mettre nom, prénom, code zip de 5 chiffres, laissez tomber les autres champ. Mettez un message comme quoi vous êtes français et que vous êtes contre l'amplification de la guerre en Irak... envoyez... il vous sera alors demandé une adresse e-mail au minimum d'un ami et le tour est joué. Vous recevrez d'ici peu un courriel vous annonçant que vous êtes enregistré... la solidarité n'est pas qu'un mot. Aidons le Peuple Américain dans son combat.

Ce qu’a dit Bush


par Sénateur Edouard M. Kennedy

La pire situation en Irak se trame, une réalité des plus éloignée que celle préparée par les discours du président. La dernière nuit, nous avons encore obtenu ça du président Bush. La même stratégie malavisée. Le même ensemencement de la peur dans le public. La même rhétorique vide. L'escalade des troupes en Irak n'arrangera pas une guerre civile.

Mardi, je vous ai dit ma nouvelle législation de mettre un arrêt à la politique ratée du président en Irak.

Depuis lors, plus de 50.000 personnes ont déjà signé pour soutenir ma législation demandant un suffrage sur le débat à propos de l'escalade.

Elles ne sont pas les seules. L'énorme majorité des étasuniens est fermement contre l'escalade en Irak.

L'opposition [démocrate] est branlante et davantage doit être fait.

Pourtant, d'après mes dossiers, vous n'avez pas encore ajouté votre nom dans la liste de défenseurs de cette importante législation. Indépendamment de votre position à la guerre, j'espère que nous pouvons tous convenir que les étasuniens méritent des justifications pour [savoir] où partent leur braves fils et filles en uniforme et les dollars de leurs impôts.

Les responsables militaires du pays ne sont pas d'accord avec la conduite du président en Irak. Ni les uns ni l'autre ne font les étasuniens. Veuillez dire au président Bush qu'il a besoin de votre consentement pour tenir le rythme : http://www.tedkennedy.com/stillourdecision

Mardi, peu de temps après vous avoir envoyé mon message, j'ai fait un discours sur cette très importante question au Club National de la Presse.

Mon message était simple : Aucunes nouvelle troupe, aucun financement pour l'escalade, à moins que, et jusqu'à ce que, le Congrès approuve le plan présidentiel.

Au cas où vous l'auriez manquée, mon équipe a posté la vidéo des mes remarques sur Internet : http://www.tedkennedy.com/escalationvideo

Notre action jusqu'ici est juste à son commencement.

Ce soir, http://moveon.org  tiendra des rassemblements d'urgence à travers le pays pour arrêter l'escalade en Irak. Presque 400 événements sont déjà prévus -- et s'il n'y en a pas dans votre voisinage, vous pouvez en organiser un.

Ce soir, les événements sont critiques pour un front unifié afin d'arrêter les erreurs du président. Je vous invite à visiter le site Internet http://moveon.org  pour trouver une réunion près de chez vous : http://pol.moveon.org/event/escalation/

Inutile de le dire, je suis très reconnaissant pour le déluge de soutien que j'ai obtenu des gens comme vous à travers le pays.

Ce que j'ai entendu de vous dans les dernières 48 heures est le même message que nous avons tous entendu lors des élections de novembre passé : Assez, c'est assez -- nous avons besoin d'une nouvelle stratégie en Irak, qui finira cette guerre.

Le Président Bush évidemment n'écoutera pas. Mais si nous continuons à mobiliser et travailler pour faire passer cette législation, il n'aura pas le choix. Ce sont toujours les USA, et les étasuniens ont toujours le dernier mot.


Original : The Peoplesvoice.org  

Sources :
Global Research

Commenter cet article