Video : Etat de guerre

Publié le par Adriana Evangelizt

 Film documentaire très très intéressant qui débute par des images de propagande des guerres de 1914 puis 1939 entrecoupées de discours de Bush et de Blair puis des explications et interviews de divers historiens tendant à prouver que la guerre des Balkans a ouvert la guerre à la troisième guerre mondiale et que les Etats-Unis menacent non seulement l'Europe mais aussi la Russie... 

Quant à l'Allemagne, nous avons déjà eu trois guerres avec ce pays mais il faut encore s'en méfier...  le démantèlement de la Yougaslavie en zones ethniques a été comme un laboratoire que les Etats-Unis reproduisent aussi dans les pays du Moyen-Orient que ce soit en Irak, en Afghanistan, au Liban, et qu'ils veulent aussi mettre en pratique en Iran... ainsi que dans les pays de l'Est qui ne font plus partie de la Russie. La Russie dont les USA veulent s'emparer du pétrole d'ici 2017. A écouter d'ailleurs un des commentaires de Annie Lacroix-Riz qui dit bien de se méfier de la Russie. Ceux qui ricanent et la traitent de pays faible feraient bien de se méfier, notamment quand on dépasse les bornes, et avec l'Ukraine, les bornes sont largement dépassées...  je ne vous en dis pas plus. Un film vraiment très intéressant.

--------------

Sommes-nous entrés dans une période comparable à celle qui a précédé les deux guerres mondiales? Un premier coup d'oeil sur les images de foules abruties par la propagande, en 1914, 1939 ou aujourd'hui, n'est guère flatteur.

Et, à nouveau, ce sont les Balkans qui mettent le feu aux poudres. Les habitants du Danube se le disent de génération en génération, leur malheur est d'être situés sur une voie de passage stratégique entre l'Ouest et l'Est.

L'historienne Annie Lacroix-Riz le confirme : à chaque fois qu'il y a remise en cause du statu quo issu de la précédente guerre, en particulier dans la zone très disputée d'Europe de l'Est, une autre déflagration mondiale est à nouveau possible.

Certes, des données fondamentales ont changé, comme le projet d'hégémonie planétaire des États-Unis, demeurés seule super-puissance après l'effondrement de l'Union soviétique, nous rappelle le journaliste Stanko Cerovic, qui s'inquiète de la démesure inscrite dans la politique occidentale depuis la fin de la Guerre Froide.

Tous les empires se sont effondrés par les méfaits de leurs guerres, renchérit le Général Gallois, et les États-Unis qui se sont récemment lancés dans des expéditions coloniales telles l'Afghanistan ou l'Irak, dressent contre eux la majorité des populations. Toute la difficulté des chancelleries, à l'heure actuelle, est de constituer des alliances pour que les Etats-Unis déclinent avant d'avoir pu passer à l'acte, nous détaille le journaliste écrivain Thierry Meyssan, en nous citant par exemple le projet des pays pétroliers de retourner à l'étalon-or ou de convertir une partie des marchés en Euros.

Mais sommes-nous impuissants face à ce risque de troisième guerre mondiale?

Gaspar Miklos Tamas, ancien député du Parlement hongrois, lit les évolutions de notre époque avec la lucidité de celui qui fut un dissident du bloc de l'Est et qui s'oppose aujourd'hui à la marche forcée libérale. Oscar Negrin nous montre un exemple au Vénézuéla de comment la résistance populaire s'organise.

L'humoriste Dieudonné, après avoir consulté son ancêtre, nous renvoie à nos responsabilités dans le développement actuel de haines raciales et de replis communautaires face auxquels nous devons nous insurger.

 

 Etat de guerre

Un film de Béatrice Pignède

Francesco Condemi

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans VIDEO

Commenter cet article

André 14/01/2007 00:27

Voici extrait d'un livre du Prof. Anne Morelli de l'université de Bruxelles, les 10 principes de propagande en cas de guerre. Ils sont usés jusqu'à la corde, ont été employés par Hitler et le sont actuellement par Israël et les USA:1- Nous ne voulons pas la guerre 2- Le camp adverse est seul responsable 3- Le chef du camp adverse a le visage du diable 4- C'est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers 5- L'ennemi provoque sciemment des atrocités; si nous commettons des bavures, c'est involontairement 6- L'ennemi utilise des armes non autorisées 7- Nous subissons très peu de pertes; celles de l'ennemi sont énormes 8- Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause 9- Notre cause a un caractère sacré 10- Ceux qui mettent en doute notre propagande sont des traîtres