Destruction d'un satellite pour déjouer une attaque nucléaire en Iran ?

Publié le par Adriana Evangelizt

Est-ce qu’une attaque nucléaire des Etats-Unis contre l’Iran

 a été déjouée par la destruction d’un satellite?


Des agents secrets de l’armée russe informent qu’un des plus secrets satellites d’espionnage américain, le KH-13, s’est écrasé dans une région éloignée au Pérou. Le satellite était censé observer l’Iran. Il aurait été «détruit en orbite», mais le générateur du courant principal avec l’isotope radioactif PU-238 a survécu à l’entrée dans l’atmosphère. D’après des rapports, plusieurs centaines d’habitants sont tombés malades suite à une irradiation.


Selon la presse occidentale, les débris du satellite d’espionnage auraient été une mété­orite. Mais cela est invraisemblable. La dimension du cratère de 30 mètres démontre que c’est seulement une météorite d’une énergie équivalante à une arme nucléaire stratégique d’une kilotonne. Un tel impact aurait dû être enregistré par des stations sismiques autour du monde.

Le plus étonnant est que selon ces informations les Américains eux-mêmes auraient détruit leur satellite d’espionnage. L’attaque aurait été exécutée par les «United Space Air Forces’ 30th Space Wing» qui sont stationnées en Californie sur la «Vandenberg Air Force Basis».


Cet incident alimente l’intrigue entre les leaders américains qui projettent une guerre contre l’Iran, et leurs opposants à l’intérieur. Selon les déclarations des experts du service secret de l’armée russe une fraction des leaders de l’armée américaine «importante et influente» s’est opposée à la tentative de submerger le Moyen-Orient entier par une guerre totale.


Cette affirmation est soulignée par la récente annonce sans précédent de l’US Air-Force que six Cruise Missiles nucléaires ont été déplacés sans autorisation des dépôts sécurisés de la «Minot Air Force Base» au North Dakota, pour arriver ensuite par avion dans la «Barksdale Air Force Base» en Louisiane où ils sont restés «presque dix heures sans surveillance».


Il est aussi intéressant de mentionner que c’était la «Barksdale Air Force Base», où le président américain a été «commandé» le 11 septembre 2001 par «l’US-Air Force Strategic Command». De là, il a été transporté, accompagné d’une «escorte armée» à «l’Offutt Air Force Base Strategic Command Center» dans les environs d’Omaha au Nebraska.
A ce moment-là, le premier «armistice» entre les seigneurs de guerre américains et ses instances militaires a été «négocié». C’est là que le président a rencontré le multimilliardaire Warren Buffett qui jouait le rôle d’intermédiaire entre les blocs de puissance rivaux.


C’est seulement par le fait que les blocs de puissance américains rivaux ont – semble-t-il – maintenu leur armistice gênant, que de nouvelles attaques ont pu être empêchées à l’intérieur des Etats-Unis. Les événements récents sont alors un indice que l’armistice est en train de s’effondrer. Les menaces et les plans des ­seigneurs de guerre américains en sont la cause. Alors une attaque de l’Iran surviendrait, que la Russie qualifie de «catastrophique».


Il reste encore peu clair, de quels autres plans les seigneurs de guerre disposent en réserve pour atteindre leurs buts de guerre contre l’Iran. De l’autre côté les militaires américains «ont signalisé clairement», qu’ils s’opposeraient à l’emploi d’armes nuclé­aires. Maintenant ils sont allés jusqu’à détruire un des plus importants satellites d’espionnage des seigneurs de guerre. Il aurait pu servir à guider les missiles nucléaires vers les buts iraniens.


Comme il semble que le peuple américain n’est plus prêt à soutenir la guerre et que les sondages actuels montrent que la popularité du président et du congrès est «au niveau le plus bas», ces informations tracent un scénario effrayant. Les seigneurs de guerre américains sont décidés à mener le monde entier dans une guerre totale pour agrandir leur hégémonie.

 
Depuis l’Allemagne nazie et l’empire japonais, qui ont causé la mort de presque 100 millions d’hommes, le monde n’a plus vu une telle agression brutale afin de conquérir les matières premières de notre planète.
Mais apparemment les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux veulent aller jusqu’au bout d’une fin brutale et sanglante. •

Source: Prawda-Online du 20/9/07


(Traduction Horizons et débats)


Sources
Horizons et Débats

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article