Irak: 23 personnes tuées dans des attentats samedi et dimanche

Publié le par Adriana Evangelizt

La démocratie de Bush continue à faire des ravages. L'explosion d'une bombe près d'un minibus alors que tous les quartiers sont bouclés, tous les véhicules contrôlés montrent que les terroristes sont les occupants et leurs mercenaires de tous poils. Que Bush donne l'ordre de quitter l'Irak. C'est la seule chose qu'il a à faire s'il est un homme ! Nous doutons fortement cependant de sa virilité !

Irak: 23 personnes tuées dans des attentats samedi et dimanche

23 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées et des dizaines d'autres blessées samedi et dimanche à Bagdad et à Samarra, selon des sources au sein des services de sécurité.

Six personnes, dont deux femmes et un enfant, ont été tuées et douze blessées dimanche dans l'explosion d'une bombe près d'un minibus sur une place du nord de Bagdad, selon des responsables au ministère irakien de la Défense.

Par ailleurs, samedi soir, l'explosion d'un camion piégé a fait au moins 17 morts, dont des femmes et des enfants, ainsi que 27 blessés, dans la ville de Samarra, à environ 120 km au nord de Bagdad, selon une source policière.

"Dix-sept personnes ont été tuées et 27 blessées" lorsqu'un kamikaze visant des patrouilles de policiers à Samarra a fait exploser son camion, a affirmé à l'AFP un responsable de la police de cette ville.

La forte explosion, qui est intervenue juste après la tombée de la nuit dans un quartier résidentiel, a détruit plusieurs immeubles.

La ville de Samarra est le théâtre de nombreuses violences.

Le 8 octobre, au moins 14 personnes, dont trois policiers, avaient été tuées et 26 blessées dans un attentat suicide contre un poste de police de cette ville, située dans la province de Salaheddine, où l'armée américaine, alliée à des tribus sunnites locales, mène d'importantes opérations contre la branche irakienne d'Al-Qaïda.

Les attentats de samedi et dimanche ont eu lieu alors que les Irakiens célèbrent l'Aïd al Fitr, la fête marquant la fin du mois musulman du jeûne de ramadan.

Ces célébrations ont été endeuillées jeudi par un raid aérien de l'armée américaine visant des insurgés du réseau Al-Qaïda dans le nord de l'Irak et dans lequel neuf enfants et six femmes ont péri.

Sources Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article