Moscou prêt à relancer la fabrication de missiles à courte et moyenne portée

Publié le par Adriana Evangelizt

Moscou prêt à relancer la fabrication de missiles à courte

 et moyenne portée

MOSCOU - La Russie peut reprendre "dans les plus brefs délais" la production de missiles de courte et moyenne portée si "une décision politique" est prise en ce sens, a déclaré vendredi le commandant des Forces stratégiques terrestres russes cité par l'agence Interfax.

"Si la décision politique est prise de fabriquer de tels types de missiles, alors de toute évidence ils seront fabriqués dans les plus brefs délais en Russie parce qu'on a tout pour cela", a déclaré le général Nikolaï Solovtsov lors d'un déplacement à Vlassikha (banlieue de Moscou).

En pleine tension autour du projet de bouclier nucléaire américain en Europe, le président Vladimir Poutine a menacé à la mi-octobre d'une sortie de la Russie du traité sur les Forces nucléaires intermédiaires (FNI).

Cet accord russo-soviétique, signé en 1987 et toujours en vigueur, interdit la production, les essais et le déploiement de missiles dits de moyenne portée (1.000 à 5.000 km) et de courte portée (500 à 1.000 km).

La Russie prendra des "mesures adéquates" en cas de déploiement du bouclier antimissile américain en Europe de l'Est, a de nouveau martelé le général Solovtsov.

Les Etats-Unis, affirmant vouloir faire face à d'éventuelles menaces de pays comme l'Iran, veulent installer dans ce cadre un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs de missiles en Pologne, au gram dam de Moscou, qui y voit une menace pour sa sécurité.

"Il ne fait pas de doute que la Russie prendra les mesures appropriées pour éviter que les forces nucléaires stratégiques russes ne soient dévaluées par le déploiement d'éléments du bouclier américain en Europe", a-t-il dit.

Les complexes de missiles Topol-M peuvent "permettre de percer les moyens de défense antimissile, en particulier ceux prévus dans le bouclier", a affirmé le général Solovtsov.

Quatre nouvelles rampes fixes de lancement et trois mobiles seront mises en service par les Forces stratégiques terrestres d'ici la fin 2007 dans les régions de Saratov (sud-ouest) et Ivanovo (300 km à l'est de Moscou), a-t-il par ailleurs précisé.

Ces Forces doivent encore effectuer cinq lancements de missiles stratégiques d'ici la fin de l'année, dans le cadre de tests de nouveaux équipements ou du programme de prolongation de la durée d'exploitation de fusées existantes.

La durée d'exploitation des missiles intercontinentaux lourds RS-20 (classification Otan "Satan") et RS-18 ("Stilet") peut être prolongée jusqu'à 2014-2016, a ajouté le général.

Les Forces stratégiques terrestres disposent de quelque 500 missiles, selon la presse russe. Elles doivent réaliser au total dix lancements en 2007.

Sources
Romandie

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Poutine Bush

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article