Hillary Clinton conserve son avance après un débat avec Obama et Edwards

Publié le par Adriana Evangelizt

Hillary Clinton conserve son avance après un débat

 avec Obama et Edwards

 

PHILADELPHIE - Barack Obama et John Edwards se sont montrés extrêmement critiques envers Hillary Rodham Clinton lors d'un débat télévisé mardi soir, tentant de montrer que la grande favorite à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2008 est versatile et d'un jugement peu sûr.

Le sénateur de l'Illinois Barack Obama a ouvert le feu en reprochant à la sénatrice de New York a changé de position au sujet de la guerre en Irak, de la torture et de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Diriger, a-t-il lancé, ne signifie pas "changer de position quand c'est politiquement commode".

John Edwards, ancien sénateur de Caroline du Nord, s'est montré par moments encore plus incisif, accusant l'ex-Première dame de "défen(dre) à Washington un système cassé et corrompu" et d'user d'un "double-langage".

Hillary Clinton, qui se tenait debout entre ses deux adversaires, a défendu ses vues, sans s'attarder sur les attaques suscitées selon elle par son avance dans les sondages. Elle a déclaré avoir élaboré des projets précis pour la sécurité sociale, les soins et la politique étrangère. "Je me suis dressée contre les républicains, (le président) George Bush et (le vice-président) Dick Cheney et je continuerai de le faire", a-t-elle promis. "Je pense que les démocrates le savent."

Mme Clinton a toutefois évité de répondre directement à plusieurs questions, préférant s'en prendre à la politique du président Bush. Elle n'a pas dit ce qu'elle ferait pour la crise fiscale qui menace le système publique de retraite, si elle empêcherait l'Iran de développer une arme nucléaire si nécessaire, ou si elle était favorable à la délivrance d'un permis de conduire pour les immigrés clandestins.

A deux mois des premières primaires aux Etats-Unis, ce premier débat entre candidats démocrates depuis un mois a permis à Hillary Clinton, qui mène aussi la course en termes de financement de campagne, de consolider sa position de favorite. Les caucus de l'Iowa sont prévus pour le 3 janvier mais la primaire du New Hampshire pourrait les précéder.

Les caucus et primaires servent à désigner les délégués qui seront envoyés à la convention nationale du parti au cours de laquelle le candidat démocrate sera choisi. Le Super Mardi, le mardi où se tiennent le plus de primaires et de caucus le même jour aux Etats-Unis, est fixé au 5 février 2008.

Sources La Presse Canadienne

Posté par Adriana Evangelizt



Publié dans Barak Obama

Commenter cet article