Manque de tact de Nicholas Burns sur les élections en Russie

Publié le par Adriana Evangelizt

Là, c'est pareil qu'ICI, ils ont belle mine de critiquer la Russie ! Quand on sait que si Bush est président c'est parce que les élections ont été truquées avec les machines à voter. Mais quelle impudence, quelle arrogance ce régime américain. Ils feraient mieux de s'occuper de leurs affaires, ça reposerait le monde.

Manque de tact de Nicholas Burns sur les élections en Russie

 (diplomatie russe)

RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a qualifié vendredi de déplacés et de dénués de tact les déclarations du secrétaire d'Etat adjoint américain chargé des Affaires politiques, Nicholas Burns, sur la surveillance des élections en Russie.

Lors de sa récente visite à Vienne, le secrétaire d'Etat adjoint américain "s'est permis des propos déplacés à l'égard de la Russie en lui reprochant notamment de vouloir entraver le travail des observateurs internationaux aux futures élections à la Douma (Chambre basse du parlement russe) prévues pour le 2 décembre prochain, lit-on dans un commentaire du Département de l'Information et de la Presse du MID.

"Ces propos témoignent de l'allergie de certains milieux en Occident envers le système démocratique russe qui ne se développe pas selon les scénarios écrits outre-Atlantique, mais d'après ses propres lois correspondant au libre choix du peuple russe au début des années 1990", dit le document.

Selon la diplomatie russe, à la différence des Etats-Unis, la Fédération de Russie s'en tient aux normes électorales universelles.

"Au regard des normes et des standards de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la démocratie américaine est loin d'être parfaite", fait remarquer le MID.

Accuser la Russie de non-respect des règles de surveillance des élections arbitrairement édictées par le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'OSCE, "ce n'est qu'une manière d'exploiter n'importe quelle occasion pour contester l'existence de la démocratie en Russie et créer un contexte politique "propice" à la promotion d'objectifs politiques extérieurs", souligne le commentaire de la diplomatie russe.

Le document note que la Russie respecte strictement ses engagements internationaux dans le domaine électoral, consacrés dans le document de la Conférence sur la dimension humaine de Copenhague de 1990 et dans toute une série d'autres résolutions de l'OSCE, adoptées à l'unanimité.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Poutine Bush

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article