Comment Bush a trouvé Jésus

Publié le par Adriana Evangelizt

Comment Bush a trouvé Jésus



par
Richard Hétu

Dans l’autobiographie de George W. Bush, A Charge to Keep, on apprend que le futur président des États-Unis a trouvé Jésus et arrêté de boire à l’été 1985, après plusieurs longues conversations avec le révérend Billy Graham, à la résidence familiale des Bush à Kennebunkport. Cette histoire, qui a été répétée par nombre de journalistes, dont bibi, relève de la pure fiction, selon Craig Unger, auteur d’un nouveau livre intitulé The Fall of the House of Bush.

Voici un extrait de l’ouvrage d’Unger, publié sur le site de Salon. On y apprend que l’histoire des conversations entre Bush et Graham a été inventée par la conseillère en communication Karen Hughes, qui a écrit une bonne partie de l’autobiographie de son ancien patron. La vérité, selon Unger, c’est que Bush a trouvé Jésus et changé sa vie en 1984 grâce à un pasteur beaucoup moins recommandable que Billy Graham. Il s’agit d’Arthur Blessitt, qui s’est bâti une certaine réputation dans les années 1960 en allant à des concerts des Rolling Stones, Jefferson Airplane et autres groupes de rock pour prêcher la bonne parole. À l’époque, il tenait également un café appelé His Place sur la Sunset Strip, à Hollywood. L’endroit était fréquenté par des motards, des hippies et des junkies qui se soumettaient parfois à un rituel appelé le toilet baptism. Dans le cadre de ce rituel, ceux qui avaient trouvé Jésus jetaient leur pot, leur LSD ou autres substances illégales dans le bol de la toilette et tiraient la chaîne, après quoi ils se disaient high on the Lord.

On peut comprendre pourquoi Bush n’ait pas mentionné le révérend Blessitt dans son autobiographie. Selon Unger, les deux hommes se sont rencontrés à Midland (Texas), le 3 avril 1984, par l’entremise d’un ami de W. que le pasteur venait de convertir. Can I get an Amen?

Sources Cyberpresse Blog Richard Hétu

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans BUSH

Commenter cet article