Des "centaines" de manifestants ont protesté à Prague contre le radar américain

Publié le par Adriana Evangelizt

Des "centaines" de manifestants ont protesté à Prague
contre le radar américain
 

Deux milliers de personnes se sont réunies, place Venceslas au centre de Prague, pour protester contre le projet d’implantation d’une station radar américaine sur le territoire tchèque. Les manifestants ont demandé un référendum sur cette question et ont critiqué la politique du gouvernement de coalition de Mirek Topolanek. La manifestation a été organisée entre autres par l’initiative « Non aux bases militaires » et parmi les participants il y a eu aussi le vice-président du Parti social-démocrate tchèque et ancien ministre des Finances Bohuslav Sobotka. Les manifestants ont défilé ensuite dans le centre de Prague et leur manifestation s’est terminée devant le palais Straka qui est le siège du gouvernement.

République tchèque: manifestation à Prague contre le projet américain de base radar

PRAGUE, 17 novembre (XINHUA) -- Plusieurs centaines de  personnes se sont rassemblées samedi dans le centre-ville de  Prague, capitale de la République tchèque, exprimant leur  désaccord sur le projet de mise en place d'une base radar  américaine dans le pays.

     Les manifestants ont demandé un référendum sur cette question  et critiqué la position du gouvernement de la coalition sur le  projet.

     "La guerre est le plus grand commerce", "la paix est sans  missiles" et "Trokavec et 70 pourcent des Tchèques veulent vivre  sans le radar", pouvait-t-on lire sur les bannières et pancartes  tenues par les manifestants.

     "Nous serons gouvernés de nouveau par des personnes corrompues  et basses", a déclaré Jan Neoral, maire du village de Trokavec,  situé près du site où pourraient être mises en place les  installations de la base radar.

     Au début de l'année, Washington a lancé le projet de déployer  une base radar anti-missile en République tchèque et une base pour missile intercepteur en Pologne.

     Selon un récent sondage d'opinion, la plupart des Tchèques  s'oppose à l'établissement de ladite base radar, qui devrait être  construite dans la base militaire de Brdy, à environ 90 km au sud- ouest de Prague.

Sources Radio Praha

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans OTAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article