Barack Obama devancerait Hillary Clinton pour les primaires de l'Iowa

Publié le par Adriana Evangelizt

Barak Obama a toute ses chances. Ce serait une formidable opportunité pour les Américains. Lorsqu'Hillary Clinton dit qu'elle est le mieux à même d'impulser le changement, elle ment. Elle est inféodée aux Sionistes, à l'Aipac et elle continuerait de mener l'Amérique à sa perte.  

Barack Obama devancerait Hillary Clinton

 pour les primaires de l'Iowa

Hillary Clinton, la favorite des sondages au niveau national pour la présidentielle américaine de 2008, est devancée dans les sondages par son rival démocrate Barack Obama dans l'Etat de l'Iowa, crucial dans la course à l'investiture.

M. Obama recueille 30 % des intentions de vote parmi les démocrates dans cet Etat du Middle West, qui sera le premier à organiser les votes (caucus) pour désigner les candidats de chaque parti le 3 janvier, selon le sondage publié le 19 novembre pour ABC News et le Washington Post . Hillary Clinton arrive deuxième avec 26 % des intentions de vote, devant l'ancien candidat démocrate à la vice-présidence John Edwards avec 22 %.

Le sondage montre également que la majorité (55 %) des électeurs démocrates dans cet Etat sont plus intéressés par "une nouvelle direction et de nouvelles idées" de la part de leur candidat que par des qualités comme la solidité et l'expérience (33 %).

Le sondage montre cependant que 39 % des personnes interrogées jugent que Hillary Clinton a le plus de chances de remporter l'élection présidentielle face au candidat républicain en novembre 2008, contre 25 % pour Barack Obama.
 
LA QUESTION DE L'IRAK, PREMIER CRITÈRE DE CHOIX

Le sénateur noir de l'Illinois, Barack Obama, se présente lui-même comme le candidat du changement par rapport à une vie politique qu'il juge marquée depuis deux décennies par les divisions et les querelles partisanes. Hillary Clinton insiste de son côté sur sa capacité à diriger les Etats-Unis dès son premier jour à la Maison Blanche, sur le fait qu'elle est la mieux à même d'impulser le changement et sur le manque d'expérience de son rival.

L'Irak et la santé arrivent en tête des préoccupations des démocrates sondés. Un tiers d'entre eux estiment que la guerre est le principal sujet qui déterminera leur choix, tandis que 26 % privilégient l'assurance santé publique. 10 % mettent en avant l'économie et l'emploi. Ce sondage a été réalisé par téléphone du 14 au 18 novembre et ne reflète donc pas forcément l'impact du débat démocrate du 15 novembre, qui selon les analystes politiques a surtout profité à Mme Clinton.

Sources Le Monde

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Barak Obama

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article