Législatives russes: les propos inamicaux émanant des Etats-Unis nuisent aux rapports bilatéraux

Publié le par Adriana Evangelizt

Au lieu de critiquer les élections russes, les bushiens feraient bien de se souvenir que sans le trucage des votes aux USA, Bush n'aurait jamais été président. Pour le plus grand bonheur du monde. Vladimir Poutine est certainement plus populaire que Bush auprès de son Peuple. Aucun lobby ne lui dicte sa conduite et il n'a pas un Cheney pour lui souffler ce qu'il doit dire. Ces donneurs de leçons se prennent pour un exemple alors qu'ils sont honnis par tous les peuples du monde. On sait très bien pourquoi ils s'acharnent sur Poutine. Parce qu'il veille particulièrement à ce qu'il n'y ait pas d'infiltration dans son gouvernement et qu'il s'oppose à la ruine de l'Iran. Poutine gêne. Mais on préfère Poutine à tous les chefs d'Etat du monde parce que c'est le seul à affronter les colonisateurs et les unilatéralistes. Il n'a pas peur lui.

Législatives russes:

les propos inamicaux émanant des Etats-Unis nuisent

 aux rapports bilatéraux

(Affaires étrangères)

MOSCOU, 7 décembre - RIA Novosti. Les propos inamicaux tenus par des fonctionnaires américains au sujet de nos élections parlementaires nuisent aux rapports entre la Russie et les Etats-Unis, lit-on dans le commentaire du ministère russe des Affaires étrangères sur l'entretien accordé par l'adjoint à l'assistant du secrétaire d'Etat américain David J. Kramer à la BBC.

Le fonctionnaire américain, rappelle le ministère ans son commentaire, a répété les "insinuations" sur les prétendues infractions constatées aussi bien lors de la campagne électorale que le jour de vote, notant que cela ne pouvait ne pas se répercuter sur les rapports entre Moscou et Washington.

"S'il des choses entravent les rapports russo-américain, ce sont bien de tels propos désobligeants au sujet de cet événement important pour notre pays", peut-on lire dans le commentaire du MAE russe.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Poutine Bush

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article