Barack Obama, un espoir pour l'Amérique

Publié le par Adriana Evangelizt

Une belle biographie de Barack Obama...

Barack Obama

Barack Hussein Obama est né le 04 août 1961 à Honolulu (Hawaï) d'un père noir originaire du Kenya, brillant économiste, et d'une mère blanche du Kansas descendante de Jefferson Davis (président des États Confédérés d'Amérique pendant la Guerre de Sécession). Ses parents divorcent en 1963. Agé de six ans Barack Obama suit sa mère, qui s'est remariée avec un étudiant indonésien, à Djakarta (Indonésie) où il passe quatre années de son enfance, de 1967 à 1971. Il revient ensuite chez ses grands-parents maternels à Hawaï afin de suivre sa scolarité au sein du collège de Punahou, plutôt réservé aux enfants de l'élite blanche américaine. Sa mère et sa petite demi-soeur, Maya, le rejoignent bientôt à Hawaï. À la sortie du lycée en 1979, Barack Obama suit deux années d'études à l'Occidental School de Californie avant d'intégrer en 1981 l'Université Columbia de New York d'où il sort diplômé en Science politique. Il s'installe à Chicago et occupe un emploi dans un cabinet financier mais découvre aussi l'engagement social. Il se converti au Christianisme et abandonne une carrière prometteuse et lucrative pour travailler comme animateur social dans les quartiers pauvres. Il s'engage dans un combat contre les inégalités et les discriminations raciales et lutte pour les droits de ses concitoyens noirs. En 1988, il entre à l'Université de Harvard pour trois années d'études de Droit couronnées par un doctorat avec mention magna cum laude. A partir de 1991, et jusqu'en 2005, Barack Obama travaille alors comme juriste co-gérant d'un important cabinet d'avocats spécialisé dans les droits civiques, tout en occupant aussi parallèlement diverses autres fonctions, comme entre autres celles d'éditeur en chef de la prestigieuse Harvard Law Review et de Conférencier en droit constitutionnel à l'Université de Chicago. En 1992, il épouse l'avocate Michelle Robinson, dont il aura deux filles.


Proche de la nouvelle gauche libérale progressiste, voire radicale, Barack Obama milite pour l'élection du candidat démocrate Bill Clinton à la présidence des Etats-Unis. Inspiré par les luttes de Gandhi, Martin Luther King et Nelson Mandela, il défend activement les causes des noirs, des pauvres, des gays, des étudiants, de l'environnement et plus généralement s'engage dans tous les combats "gauchistes" -- contre la peine de mort, pour l'avortement, pour la justice sociale, etc.. -- opposés à l'ordre moral des néoconservateurs traditionnalistes. Il publie en 1995 un remarquable essai autobiographique intitulé Dreams from My Fathers (Les Rêves de mes pères) où il raconte son parcours à la fois d'enfant en quête d'un père et de métis vu comme un noir par l'Amérique blanche.


Barack Obama débute véritablement sa carrière politique en 1996, lorsqu'il est élu dans une circonscription de la banlieue de Chicago au Sénat de l'Etat de l'Illinois. En 2003, il est l'un des rares élus américains à prendre clairement position contre la guerre en Irak. En juillet 2004, son charisme, son éloquence et son discours très remarqué en faveur d'une autre Amérique que celle de George W. Bush, font de lui la vedette de la convention démocrate réunie pour désigner John Kerry candidat à l'élection présidentielle. Le 2 novembre de la même année, il est élu Sénateur démocrate de l'Illinois au Congrès des États-Unis, avec 70 % des voix contre 27 % à son adversaire républicain.

Seul afro-américain à siéger au Sénat, et troisième de toute l'histoire des Etats-Unis depuis 1865, il prend officiellement ses fonctions de sénateur le 5 janvier 2005. Une grande maison d'édition lui avance 1,9 million de dollars pour écrire trois livres sur son parcours et ses convictions politiques. Le premier volume, The Audacity of Hope (L'audace d'espérer), est sorti en octobre 2006 et caracole depuis au top des ventes en librairie. Ses ennemis politiques des milieux néoconservateurs ne manquent pas eux de rappeler son deuxième prénom, Hussein, et de faire rimer Obama avec Oussama. Le 10 février 2007, il se déclare officiellement candidat à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine de 2008, malgré la forte concurrence d'Hillary Clinton. Depuis, il ne cesse de monter dans les sondages, de rallier des soutiens de poids et commence à faire jeu égal avec Hillary Clinton au sein du parti démocrate, parvenant même à lever plus de fonds qu'elle pour sa campagne. Pour beaucoup d'américains désabusés par huit années de cynisme politique, il incarne l'espoir et la renaissance du rêve américain de société égalitaire et multi-raciale.


S'il est investi par le parti démocrate le 3 janvier prochain, et s'il parvient à dépasser le clivage noir/blanc encore très présent dans la société, Barack Obama a de sérieuses chances de devenir en 2008 le premier président noir des États-Unis.

Sources République des Lettres

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Barak Obama

Commenter cet article

mike 10/12/2007 19:05

barack Obama me semble être le seul candidat à la présidentielle qui ne soit pas issu du sérail pro-sioniste ou néo-conservateur de washington et en cela il m\\\'inspire totamlement confiance.D\\\'autre part, contrairement à un Bush qui ne possède à titre personnel qu\\\'un horizon de cow-boy texan à la billy the kid, Barak Obama par ses deux parents voyageurs possède un cosmopolitisme et une plus grande connaissance et culture de notre monde que tous les autres candidats à la présidentielle, et ce n\\\'est pas peu dire !!! Et cela me semble essentiel pour un homme qui sera amené à diriger la première puissance mondiale en bonne entente avec les autres nations, leur peuple et leurs leaders respectifs !!!Finalement aussi contrairement aux Clintons, il ne fait pas partie des élus de la secte politique des bohémian grove dont plusieurs présidents américains (dont les Bushs et clinton, etc...) furent membres depuis l\\\'assassinat des Kennedy : ceci est un autre élément non négligeable !!!Pour toutes ces raisons j"e soutiendrai donc barak obama durant la prochaine campagne présidentielle US.J\\\'aurais même une préférence pour un duo Barak Obama - Al Gore, le politique le plus conscient des défis écologiques de la planète !!!