Video : Gisèle Halimi tacle Enrico Macias et parle du Mossad en Algérie

Publié le par Adriana Evangelizt

Nous sommes tombés sur un article intéressant venant d'Algérie par rapport à ce que nous disions ICI... il est à remarquer que le 11 décembre pour les Algériens est jour d'une douloureuse commémoration. Le 11 décembre 1960 l'armée coloniale a tiré sur des centaines de manifestants pacifistes, la répression fut terrible. Oui, il est très curieux que l'attentat ait eu lieu aujourd'hui.

D'autant que ce que nous disons sur le Mossad en Algérie n'est pas une invention. Il fallait regarder l'émission Ripostes avec Gisèle Halimi, avocate du FLN ne l'oublions pas, qui en découd avec Enrico Maçias et lui dit grosso modo : " Monsieur Macias, je rentre d'Algérie. Je suis rentrée il y a 15 jours. Vous dites que avez été rejeté parce que juif. Ca n'est pas ça. En même temps, regardez la contradiction de votre attitude, en même temps vous dites, "moi je suis pour Israel", or, vous savez très bien que Israël est considéré par l'Algérie comme un pays ennemi. Vous savez très bien pour en revenir à la colonisation que le Mossad a apporté son aide dans la répression du Constantinois..."  Et si elle dit, c'est qu'elle le sait.

Nous posons la vidéo en dessous de l'article, regardez la vite car nous sommes dans le collimateur de Dailymotion et que des tas d'indics vont leur écrire pour faire sucrer la cassette. Ils ont même refusé plusieurs de nos vidéos. Ce n'est pas grave. Voyez l'attitude de Macias le sioniste qui fait honte aux juifs Justes. Et voyez Gisèle Halimi qui est juive elle aussi, voyez la différence. Nous sommes fiers de toi Gisèle. Très fiers. Voyez comment il lui parle lorsqu'elle dit qu'elle va dans tous les pays, elle. Il lui rétorque "sauf en Israël". Ce à quoi elle répond, "J'en arrive..." et il poursuit, "C'est qu'ils ne connaissent pas votre passé.." Voyez la méchanceté. Et elle répond "Mais bien sûr que si..." Pauvre de lui, il fait pitié. On a posé une seconde video où un Algérien explique pourquoi Macias n'est pas le bienvenu en Algérie... et croyez le, il peut parler, on a tout compris.

 

MANIFESTATIONS DU 11 DECEMBRE 1960/FLEUVE DE SANG

 

Cette douloureuse commémoration intervient à un moment précis de l'histoire: la France coloniale tente par le biais de lobbies de refuser toute repentance et le sujet de cette reculade est plus que jamais d'actualité. Ce 11 décembre, pour mémoire, c'est la population algérienne qui est sortie dans la rue pour revendiquer l'indépendance.

La répression fut féroce, à la mesure des velléités d'asservissement de toute une nation et les dizaines de millers de civils furent atrocement réprimés. Voilà donc que la lancinante question de la reconnaissance des crimes est remise sur le tapis rouge déroulé pour un président qui "refuse de s'excuser" tout en reconnaissant le caractère injuste de la colonisation. Et puis, bien après cette visite, les médias français continuent d'entretenir la polémique: sur Arte, dimanche soir ( 10/11), une brochette de personnalités fut invitée dans l'émission "Ripostes" autour du très médiatisé Enrico Macias qui campe sur ses positions. " Je suis pro-israélien", "les excuses doivent se faire des deux côtés", dira-t-il , ne soulevant que l'ire de Gisèle Halimi, avocate du FLN qui lui rétorqua que "le Mossad a largement contribué au génocide algérien" et qu'en Algérie, il était le bienvenu en tant que juif mais non en tant que sioniste".


Les autres intervenants ont fait dans la platitude et il aurait fallu un véritable contradicteur qui dise juste que le FLN n'a fait que défendre sa patrie et que sa création est la résultante des graves exactions commises envers la population indigène. Un Harbi était étrangement absent de ce débat presque à sens unique. Juste pour rappeler des faits sanglants: qu'en 1945 ou 1960, l'armada coloniale a tiré sur une foule paisible qui ne demandait qu'à vivre libre dans son pays. Tout le reste n'est que manipulation de l'histoire: on tente de réhabiliter les harkis et on continue de combattre et de pourchasser les collabos peut-être parce que la traîtrise n'est conçue qu'envers la France? Ce 11 décembre, c'est toute une population qui fut prise par traîtrise. Et les excuses n'y changeront rien.

HAMID A. B

Sources Jijel Info

 
 
Pourquoi Enrico Macias n'est pas le bienvenu en Algérie...
 
 
 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans VIDEO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article