Poutine assassiné à Noël: mauvaise interprétation

Publié le par Adriana Evangelizt

L'auteur du scénario catastrophe sur Poutine dit que son exposé a mal été interprété... ils n'ont rien d'autre à foutre que d'hypothétiser sur le sort des autres comme si leur président à eux était parfait.

Poutine assassiné à Noël:

 le scénario présenté par Kommersant déforme le contenu du rapport

(auteur)

MOSCOU, 14 décembre - RIA Novosti. Le quotidien russe Kommersant, qui a pronostiqué hier le meurtre du président russe Vladimir Poutine et un coup d'Etat des "siloviki" pendant la nuit de Noël, a déformé le contenu d'un rapport des politologues américains sur l'évolution de la Russie, affirme Andrew Kuchins, l'auteur du document.

"C'est une déformation irresponsable des efforts déployés par les meilleurs spécialistes américains et internationaux, qui se penchent activement sur l'évolution de la Russie", a affirmé le directeur du programme Russie et Eurasie du Centre d'études stratégiques internationales (CSIS).

Le quotidien Kommersant a publié jeudi des extraits d'un des chapitres du document. Le scénario prévoit l'assassinat de Vladimir Poutine à la sortie de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou après la messe de minuit le 7 janvier 2008. La Russie, selon l'article, sombrera alors dans le chaos, ce qui mènera à la proclamation de l'état d'urgence dans le pays et la prise du pouvoir par les "siloviki", les membres des "structures de force".

"L'irresponsabilité du journal consiste en la présentation d'un scénario hypothétique que j'avais écrit afin d'illustrer le danger que présente un trop grand cumul des pouvoirs entre les mains d'une seule personne", a poursuivi l'auteur.

Le rédacteur en chef de Kommersant Andreï Vassiliev, commentant la réaction de M. Kuchins, a déclaré que le contentieux était dû à des "questions de traduction".

TROIS SCENARIOS

Selon M. Kuchins, le rapport portant sur les scénarios alternatifs de développement de la Russie, rédigé au printemps et à l'été 2007, a pour objectif principal de décrire les principaux vecteurs d'évolution de la politique russe et d'attirer l'attention sur le fait que le système politique du pays "pourrait s'avérer plus fragile qu'on ne le suppose".

Trois scénarios d'évolution possible de la situation politique russe des dix prochaines années viennent étayer cette affirmation.

Le premier scénario, le plus probable selon M. Kuchins, prévoit une évolution stable de la situation.

La deuxième hypothèse, qui envisage la situation en cas d'assassinat de Vladimir Poutine, pointait du doigt le danger d'un pouvoir trop dépendant d'une seul personne.

"Ce n'est ni un pronostic ni une recommandation. En outre, j'ai mentionné dans le rapport qu'une telle situation serait extrêmement dangereuse pour la Russie et le monde dans son ensemble", a déclaré M. Kuchins par téléphone depuis Washington.

Le troisième scénario décrit la situation de la Russie en cas de chute des prix du pétrole, la principale composante de l'amélioration des conditions de vie des Russes, si un gouvernement incompétent dirige le pays.

Le spécialiste a rappelé que M. Poutine avait lui-même mentionné le danger que présente la trop grande dépendance de la Russie à l'égard de son président, au cours de sa rencontre à Sotchi en septembre avec les représentants d'un comité d'experts membres du Club de discussion Valdaï organisé par RIA Novosti.

Les auteurs du rapport sont Thomas Graham, Anders Aslund Sarah Mendelson, Cory Welt et Henry Hale. Ils n'ont pas encore fait savoir les recours qu'ils envisageaient d'entreprendre contre le journal Kommersant.

Sources Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt


Publié dans Poutine Bush

Commenter cet article