Moscou appelle à empêcher le torpillage des négociations israélo-palestiniennes

Publié le par Adriana Evangelizt

Là, c'est pareil, les Russes savent à quoi à s'en tenir et ils agissent en conséquence. Ils arment les pays autour pour qu'ils puissent un tant soit peu se défendre. Quand on voit Livni à Paris qui ramène sa fraise et dit que le gouvernement israélien souhaitait "poser les jalons d'un Etat palestinien, devant non seulement régler ses problèmes économiques mais également lutter contre le terrorisme et établir un climat de confiance avec Israël." On se demande d'abord ce que la puissance occupante qui détruit tout fout là ? Alors que c'est elle qui bouffe tous les milliards qu'on donne à détruire sciemment. Oui, franchement on se demande ce que les sionistes font au milieu des donateurs. Ils n'ont rien à y faire. Absolument rien. Mais il faut qu'ils s'imposent encore et toujours.

Proche-Orient: Moscou appelle à empêcher le torpillage

des négociations israélo-palestiniennes

 (Lavrov)

PARIS, 17 décembre - RIA Novosti. La Russie appelle à empêcher le torpillage des négociations et l'escalade de la tension entre Israéliens et Palestiniens, a déclaré lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans le discours prononcé à Paris lors de la conférence internationale des pays donateurs de l'Autorité palestinienne.

"Nous invitons toutes les parties intéressées à renforcer les mesures de confiance, à s'abstenir de toute démarche unilatérale, que ce soit les tirs inacceptables en direction d'Israël ou les opérations punitives. Nous ne devons pas permettre le torpillage des négociations et l'escalade de la tension", a indiqué M. Lavrov.

Selon lui, la première rencontre qui a récemment eu lieu entre les négociateurs israéliens et palestiniens "a montré à quel point la voie vers la conclusion d'un traité de paix et la solution de tous les problèmes relatifs à la création d'un Etat palestinien était difficile".

"Ce facteur augmente l'importance des contacts directs réguliers entre le premier ministre israélien Ehud Olmert et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas", a constaté le ministre avant d'ajouter que "tout le monde devait leur prêter son concours".

Selon le chef de la diplomatie russe, Moscou considère la réconciliation entre Palestiniens comme une condition importante du progrès au Proche-Orient.

"C'est ce qui détermine la question de savoir si les dirigeants palestiniens parviendront à des ententes permettant de mobiliser tous les Palestiniens en faveur du processus de paix et rempliront les engagements qu'ils auront pris à l'issue de leurs négociations avec Israël", a affirmé M. Lavrov. Il a assuré que la Russie soutiendrait les efforts visant à rétablir l'unité des Palestiniens".

D'après le ministre, la conférence d'Annapolis "a abouti à l'essentiel: la relance des négociations entre les Palestiniens et les Israéliens".

En outre, "le forum a confirmé la nécessité d'avancer vers un règlement global au Proche-Orient, règlement qui embrasse également les volets libanais et syrien", a-t-il poursuivi.

"Nous sommes persuadés que c'est la seule approche conduisant vers une paix durable dans la région", a conclu le chef de la diplomatie russe.

Sources Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt




Publié dans Poutine Bush

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article