Le Rafale va retourner en Afghanistan, mais avec une nouvelle bombe

Publié le par Adriana Evangelizt

Là aussi on notera le zèle de  Sarkozy à s'engouffrer dans la voie obscure des Etats-Unis comme si c'était un bien pour notre pays. La trahison envers de Gaulle grandit de jour en jour. La dernière visite du roi du bling-bling en Afghanistan prouve bien qu'il a l'intention d'envoyer au casse-pipe les Français. Depuis le départ, nous disons que sa fameuse lecture de la lettre de Guy Môquet n'avait qu'un but : prévenir les Français qu'ils auraient à se sacrifier pour les causes iniques du sieur. Car qu'avons nous à faire en Afghanistan ? Il a plein la bouche de la guerre au terrorisme alors que les vrais terroristes sont ceux-là même qui en ordonnent la chasse. Son voyage en Algérie en est un exemple. Les critiques envers Sarkozy et Macias dans ce pays suivies d'un attentat sont très significatif des véritables auteurs.  Et maintenant qu'il est en Egypte, aurons-nous encore un attentat au Sinaï qui sera, bien évidemment, imputé aux bédouins ? Sarkosy est sur la même ligne que Bush, il oeuvre pour le Sionisme. Et s'il se démène tant dans les pays arabes, c'est pour séduire leurs dirigeants afin qu'ils soient d'accord pour créer cette fumeuse Union Méditerranéenne dont le véritable objectif est d'y inclure Israël. On a fait l'Âne avant Sarkozy et nous savons comment fonctionne l'Esprit sioniste. On prend des chemins tortueux pour parvenir à ses fins. Et on croit que personne n'y voit rien. Pauvre de vous, vous faites pitié !

Le Rafale va retourner en Afghanistan,

mais avec une nouvelle bombe

Jean-Dominique Merchet



Le Rafale va retourner en Afghanistan, mais avec une nouvelle bombe Dès le mois de février 2008, trois Rafale vont être déployés en Afghanistan, sur la base de Kandahar, où ils rejoindront trois Mirage 2000 D déjà présents. En revanche, les trois Mirage F1 CR rentreront à Reims.

Pour la première fois, les Rafale F2 du 1/7 Provence seront équipés de l’AASM, l’armement air-sol modulaire, la nouvelle "bombe" de l’aviation française. Guidée par GPS, l’AASM a une précision "décamétrique", c’est-à-dire qu’elle explose "à l’intérieur d’une enveloppe de dix mètres" assure l’armée de l’air. Jusqu’à présent, les avions français tirent des bombes GBU 12 à guidage laser. Le Rafale, qui n’est pas équipé d’un pod de désignation, doit être accompagné par un Mirage 2000D qui "éclaire" la cible pour lui.

Les aviateurs constatent que les opérations ont beaucoup augmentées au second semestre 2007, de l’ordre d’une vingtaine de tirs par mois. "C’est une guerre asymétrique, mais dans un sens positif pour nous" explique le général Stéphane Abrial, chef d’état-major de l’armée de l’air. "En maitrisant la troisième dimension, nous obligeons les talibans à se cacher, à se disperser. Nous les empêchons de manoeuvrer".

Sources Secret défense

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans FRANCE USA

Commenter cet article