Ben laden ou la théorie du complot islamiste

Publié le par Adriana Evangelizt

Nous posons un article sur ben Laden qui date de 2006. On vous fera remarquer qu'aucun media ne parle des propos de Benazir Bhutto dans la video disant qu'Oussama ben Laden a été assassiné par Omar Sheik.... elle dit exactement "Omar Sheik who murdered Ossama ben Laden"... elle en parle naturellement comme d'une chose entendue. Et bien nous vous assurons que de gré ou de force, les médias seront obligés d'en parler. Car ils ont tous été invités par des dizaines de personnes à visionner cette video sur tous les sites où elle se trouve.

Ben laden ou la théorie du complot islamiste

Voici un argumentaire qui explique comment le gouvernement US et les médias qu'ils contrôlent ont fabriqué la théorie du complot islamiste, tout en considérant que les peuples occidentaux sont de grands idiots remplis de préjugés racistes, prêts à gober des mensonges risibles, dès lors qu'il s'agit de musulmans.

L'insaisissable terroriste Oussama Ben Laden, principal responsable, dit-on, des attentats du 11 septembre 2001 s'exprime ( ?) via des cassettes interposées l'amenant notamment à commenter l'actualité récente, la dernière en date étant la mort de Zarqaoui. Voir le lien ci-dessous : http://www.lefigaro.fr/international/20 … jihad.html

Dans son précédent message sonore diffusé le 23 mai dernier, ben Laden avait affirmé que le Français Zacarias Moussaoui, condamné début mai aux Etats-Unis à la réclusion criminelle à perpétuité pour complicité dans les attentats du 11-Septembre, ainsi que les prisonniers détenus à Guantanamo (Cuba), n'avaient aucun lien avec ces attentats, dont il avait dit assumer seul l'entière responsabilité. http://www.lefigaro.fr/international/20 … embre.html

Concernant le message du 23 mai dernier, parmi les imminents spécialistes qui ont commenté les propos de Ben Laden, aucun n'a remarqué que celui-ci ne s'est aucunement préoccupé d'innocenter Moussaoui durant son procès. Il ne l'a fait donc théoriquement qu'après le verdict prononcé et nous savons aujourd'hui que Moussaoui n'a échappé à la peine de mort que parce qu'un seul jurés s'y est opposé, voir le lien suivant : http://www.lefigaro.fr/international/20 … _mort.html

Bien entendu aucun de ces spécialistes n'a également remarqué que cette cassette dans laquelle Ben Laden dit assumer seul l'entière responsabilité des attentats du 11 septembre 2001 intervenait juste après la publication d'un sondage, le 17 mai 2006, d'où il ressortait que pas moins de 42% des américains interrogés faisaient part de leur doutes concernant la version officielle des évènements du 11 septembre 2001, voir le lien ci-dessous : http://www.911truth.org/images/911Truth … Report.htm

et il ne viendra jamais à l'idée d'aucun d'entre eux ni des médias dominants de mettre en cause l'authenticité des cassettes de Ben laden, toutes authentifiées par la CIA.

Alors voyons cela d'un peu plus près.

Tout d'abord sur l'insaisissabilité de Ben Laden. Cela fait bientôt 5 ans que les attentats du 11 septembre 2001 ont eu lieu et on n'a pas encore été capable de le repérer et de l'arrêter, ce qui est pour le moins surprenant sachant notamment que les satellites espions actuels peuvent détecter un être humain lisant son journal dans son jardin et prendre son visage en photo : http://www.confidentiel.net/article.php3?id_article=229

sans parler des moyens disponibles pour espionner les communications, ni de tous les multiples moyens dont dispose des services secrets pour retrouver quelqu'un quand il le cherche vraiment.

Eric laurent dans "la face cachée du 11 septembre" rappelle qu'au début de l'été 1967, des agents appartenant au service des opérations spéciales de la CIA apportèrent leur concours à l'armée bolivienne lancée sur les traces d'Ernesto « Che » Guevara. Alors que celui-ci se cachait dans une région montagneuse difficile d'accès, ils l'ont retrouvé. Avec des moyens technologiques qui sont loin de valoir ceux dont on dispose aujourd'hui, une NSA encore embryonnaire l'avait aisément repéré.

Au mois de mars 2000, L'hebdomadaire Asiaweek précisait que Ben Laden n'en avait plus pour longtemps. L'islamiste soupçonné d'avoir commandité plusieurs attentats, était, selon cette source, en train de mourir d'une maladie des reins. L'hebdomadaire Asiaweek, publié à Hong Kong, qui citait une source au sein des services de renseignements occidentaux, soutenait qu'il continuait quand même à diriger un groupe de partisans. Oussama Ben Laden était caché en Afghanistan, qui refusait de l'extrader. Voir les deux liens ci-dessous : http://radio-canada.ca/nouvelles/43/43496.htm %0 http://www.cooperativeresearch.org/cont … nladenweak

Le deuxième lien cite des rapports (Context of 'March 17, 2000) qui suggèrent que Ben Laden semble faible et décharné lors d'un important meeting avec des supporters. Il peut être très malade avec des maux de foie, et cherche une machine de dialyse de rein.

Autre lien en date de décembre 2001 sur la maladie de Ben Laden : http://www.alternatives-citoyennes.sgdg … bre-w.html

Qui comporte l'extrait suivant :

"Dans leur livre, devenu en trois semaines un best-seller traduit dans plusieurs langues, Jean-Charles Brisard, expert international en investigations policières et Guillaume Dasquié, rédacteur en chef d'Intelligence online, s'arrêtent, le temps d'un chapitre, sur cet épisode intriguant. D'où vient leur trouble ? Ils s'avisent, en effet, de comparer les références du mandat d'arrêt original réservé aux commissariats de police avec le texte public sur internet. Le « terroriste » recherché est bien le même homme, bien que sa photo, le montrant tout jeune, le révèle aussi moins anguleux qu'aujourd'hui, le visage moins creusé par la maladie (dont on dit qu'elle pourrait être un redoutable cancer des glandes surrénales) et la barbe plus épaisse d'un homme très loin encore du soir de sa vie".

Les trois liens ci-dessus indiquent que Gravement malade, Oussama ben Laden a séjourné du 4 au 14 juillet 2001 à l'hôpital américain de Dubaï, où il aurait rencontré un responsable de la CIA, selon un témoin, partenaire professionnel de la direction administrative de l'hôpital. Ceci a bien évidemment été démenti par le gouvernement américain. Si cela devait être vrai, se pose, entre autres, les question suivantes : comment un homme gravement malade comme Ben laden qui a besoin de se faire hospitaliser à l'Hôpital "américain" de Dubai peut-il se préoccuper d'organiser le massacre de milliers de personnes aux Etats Unis deux mois plus tard, comment peut-il prendre le risque de se faire soigner dans cet hôpital "américain" alors qu'il est théoriquement recherché pour acte de terrorisme par les USA et pourquoi n'a-t-il pas été arrêté à cette occasion ? http://www.fromthewilderness.com/free/w … dubai.html http://perso.orange.fr/do/ag/351.htm#1 http://www.edition-grasset.fr/chapitres … eviere.htm

Poursuivons :

Les liens suivant concernent la mort de Ben Laden. Elle serait intervenue fin 2001 ou début 2002 selon les sources. Le site « stcom » situe la mort de Ben LADEN par défaut de dialyse au 15 décembre 2001.D'apres le journal égyptien Al-Wafd, daté du mercredi 26 décembre 2001, « le sheikh Oussama Ben Laden serait décédé de mort naturelle, il aurait eu besoin de se faire dialyser tous les trois jours, les conditions ou il vivait depuis le 11 septembre 2001 ne le permettant pas. Obligé de se cacher et privé de toute assistance d'infrastructures sanitaires de traitement de son insuffisance rénale, il n'aurait pas survécu ». http://www.israelfr.com/discus/messages … 1052481469 http://news.stcom.net/modules.php?name= … mp ;sid=627 http://www.naros.info/article.php3?id_article=46 http://www.abidjan.net/lettreouverte/im … sp ?id=1199

Extrait du lien ci-dessus des propos que tenaient le Président du Pakistan début 2002 :

« Vendredi soir à la chaîne de télévision CNN, le président Musharraf a estimé qu'il y avait de fortes probabilités que Ben Laden, l'instigateur présumé des attentats meurtriers du 11 septembre aux Etats-Unis, ait succombé à une maladie des reins. « Pour être franc, je considère en possibilité numéro un qu'il est mort, pour la bonne raison qu'il est malade. Il a une maladie des reins. Et je sais --nous savons-- qu'il a offert deux machines à dialyse à l'Afghanistan. L'une était spécialement réservée à son usage personnel et l'autre pour un usage public », a expliqué M. Musharraf. Le Pakistan a entretenu des relations très étroites avec le régime taliban jusqu'aux attentats du 11 septembre, qui ont contraint Islamabad à réviser sa politique étrangère et à soutenir la campagne militaire américaine en Afghanistan. « Je ne sais vraiment pas si on lui administre ce traitement en Afghanistan aujourd'hui. Et les photographies qui ont été montrées de lui dernièrement à la télévision le font apparaître extrêmement faible. »

Ces propos confirment la nature et la gravité des problèmes de Santé auxquels était confronté Ben Laden à cette époque. Si ce dernier était encore vivant aujourd'hui comment se débrouille-t-on pour ne pas repérer, avec les moyens dont je parlais plus haut, un homme qui a besoins d'infrastructures sanitaires pour se faire soigner et réaliser des dialyses fréquentes ? http://www.humanite.presse.fr/journal/2 … 2-27-29625 http://news.stcom.net/modules.php?name= … mp ;sid=618 http://www.bladi.net/forum/65317-casset … ation.html

Dernier point de mon intervention : Les cassettes de Ben Laden. La première de la série a été retrouvée le 14 décembre 2001, c'est celle où Ben Laden Revendique les attentats du 11 septembre 2001.Elle est analysée par le lien suivant : http://911lies.org/fake_bin_laden.html

Il est évident que le personnage de la vidéo n'a pratiquement aucune chance d'être Oussama Ben Laden . Entre le fait que l'homme de la vidéo semble avoir beaucoup plus d'embonpoint que le vrai Ben Laden, même en bonne santé, le fait que les traits de son visage ne sont pas les mêmes, le nez notamment semble avoir pris du volume par rapport à celui du vrai Ben Laden, on en conclut sans peine que cette vidéo de la confession ne peut être qu'un mensonge de plus du gouvernement américain.

Le lien ci-dessous donne l'analyse par les "Scholars for 9/11 Truth" aux USA de la cassette de Ben Laden du mois de mai dernier. (Ce lien rappelle au passage que des enregistrements, communiqués à l'occasion du procès de Zacarias Moussaoui, des soi-disant derniers instants du vol 93, qui s'est écrasé en Pennsylvanie concernaient, en particulier, des voix de passagers qui disaient notamment vouloir défoncer, en utilisant un chariot à boissons, la porte du cockpit supposée être fermée. Ces enregistrements étaient impossibles et donc faux, cela n'a pas été relevé par les médias, car l'appareil d'enregistrement de voix se trouvant dans le cockpit (poste de pilotage) n'a pas pour fonction d'enregistrer les voix de personnes se trouvant dans le compartiment passagers).

http://www.globalresearch.ca/index.php? … cleId=2555

Quelques autres points tirés de cette analyse qui mériterait une traduction complète. L'agence Reuters a rapporté qu'il s'agissait bien de la voix de Ben Laden. Certes, mais il existe depuis 1999 une technologie de "voice morphing' (or 'voice synthesizing') permettant de créer d'excellentes imitations de la voix, à partir d'un simple enregistrement de la voix d'une personne et si cela s'avère nécessaire, les imitations peuvent être réalisés quasiment en temps réel pour répondre par exemple à une question : http://www.washingtonpost.com/wp-srv/na … 020199.htm

Et éventuellement appeler par téléphone un proche qui authentifiera votre voix sans aucun problème. Cette technologie a vraisemblablement été utilisée pour faire croire à des appels par téléphones portables provenant de passagers des avions détournés. Ces appels, cela été démontré : http://www.physics911.net/projectachilles.htm

Etaient essentiellement impossibles en 2001 aux altitudes et vitesses de croisières des avions de lignes. Ils ne sont devenus possible qu'à partir de 2004 grâce à des nouvelles technologies (cellule pico, satellite...) voir les liens ci-dessous : http://www.globalresearch.ca/index.php? … cleId=2356 http://www.nypress.com/17/30/news&c … nCabal.cfm http://www.usatoday.com/money/biztravel … ells_x.htm http://www.01net.com/editorial/311420/s … / ?rub=4427

D'après Éric Denece, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement[10], les commandos français en Afghanistan ont eu, pendant la première quinzaine de septembre 2004, Oussama Ben Laden de visu dans leurs jumelles longue distance. Cependant, prévenues, les forces américaines leur auraient demandé de ne pas intervenir."

Ce qui contredirait l'hypothèse selon laquelle Ben Laden serait mort fin 2001. Mais là on se trouverait dans le cas de figure où les autorités US auraient décidés de ne pas capturer Ben Laden tout en sachant où il se trouve. Si la raison pour laquelle elles ne veulent pas capturer Ben Laden s'il est encore vivant serait simplement parce qu'il détient des secrets compromettant pour le régime Bush, pourquoi, si Ben Laden est effectivement le coupable du crime du 11 septembre 2001 et que le gouvernement Bush n'y est pour rien, n'a-t-on même pas essayé de le tuer (ou dissimulé le fait de l'avoir tué si cela a été le cas alors que le gouvernement américain s'est glorifié de la mort d'Abou Moussab al Zarqaoui tué par l'armée US ?)

A part le fait que c'est bien le gouvernement Bush (ou la partie "néocons" de celui-ci) qui est effectivement coupable du crime du 11 septembre 2001 et que les cassettes fabriquées de Ben Laden dont certaines très récentes où "celui-ci" revendique les attentats sont nécessaires au gouvernement Bush, je ne vois pas d'autre explication.

Conclusion vraisemblable :

Les cassettes de Ben Laden n'ont sans doute pas d'autres finalités que de lui faire jouer le rôle du pigeon revendicateur des attentats du 11 septembre 2001 et du leader d'Al-Qaida , rôle qu'il avait refusé de jouer dans des déclarations à des journalistes pakistanais dans les jours suivants le 11 septembre 2001. Il leur déclarait notamment : "J'insiste pour dire que je n'ai pas perpétré cet acte, qui apparaît avoir été perpétré par des individus avec leur motivation propre ».

Vraisemblablement mort et enterré depuis longtemps, Ben Laden n'est plus là pour démentir être l'auteur de ces cassettes. Jusqu'à quand peut se dérouler cette farce ? Si le régime Bush a en besoin sur un plan électoral il pourra éventuellement un jour organiser l'exécution d'un barbu ressemblant plus ou moins à Ben Laden et il y a fort à parier que, comme pour le gros Ben Laden de la cassette des aveux, cela passera comme une lettre à la poste.

Oussama BenLaden, a plusieur reprise a niés etre l'auteur des atentats de NewYork et Washington. On retrouve cette alégation dans le journal pakistanai AusafHamid Mir, ainsi que dans un fax recu par l'agence de presse afghane AIP. Son fils Abdulah, dans une interview au Sunday Mirror a repeté « mon père n'y est pour rien, il n'a aucuns liens avec les attentats americain ». Le 28 septembre 2001, le quotidien pakistanai Ummat, basé a Karachi, publi la première interview d'Oussama depuis le 11 :« J'ai déja dit que je ne suis pas implique dans les attentats du 11. En tant que musulmans, j'essaie de faire de mon mieu pour éviter de dire un mensonge. Je n'ai pas eu conaissance de ces attaques et je ne considère pas l'asassinat de femme, d'enfantset d'autre humain comme un acte appreciable. » Dans Ummat, Oussama affirme que ni lui ni AlQaida ne sont mele aux attentat, PeterScholl Latour, un expert allemand du procheorient, donne son avis : « ce qui s'est passé aux EtatsUnis a muri durant des annés. Il y a eu un entrainement très long. On ne peut pas faire cela d'un telephone portable depuis l'Afghanistan. Sans oublier que les services americain sont a l'écoute de toutes les conversations ». de plus avnat les attentats BEnladen ete hospitalisé à Dubaï sous dialise Richard Labevière, journaliste d'investigations de hautes renomée en Suisse, a raporté les preuves qu'Oussamma avait ete hospitalisé durand 2 semaines en juin 2001 à l'hopital américain de Dubai, aux EmiratsArabes Unis, et soigné par le chirurgien Terry-Calaway, histoire confirmé par plusieurs agences de presses. L'agent de la CIA, Larry Mitchell, lui a rendus visite a cette occasion, une information reprise par de nombreux journaux, y compris Le Figaro du 31 octobre 2001 sous la plume d'Alexandra Richard.

Le 13 décembre 2001, le Pentagone a publié une vidéo amateur qui devait enfoncer le clous et prouver irrefutablement l'implication de BenLaden. Cette cassette a été trouvé dans une maison de Jalalabad en Afghanistan, par des unitées spéciales americaine. Puis la rumeur a circulé qu'elle provenait de Kandahar. Ce qui est certains c'est que le son de la bande était tres mauvais, et que meme les auditeur du monde arabe devaient s'apuyer sur les soustitres pour comprendre la conversation echangé entre benLaden et un cheik arabe. Diaa Rashwan, expert de l'Islam, a declare que la video était un fau. Le magazine televises allemand Monitor a prouvé que la traduction était fausse a plusieurs endroits décisifs. L'orientaliste Abdul ElHusseini a reperé 3 ereurs de traductions a propos de references temporel dont la présence change le sens du dialogue. Le journal ElShark a confirmé cette analyse : « la vidéo n'éclaircie pas les choses, elle ne devoile pas la vérité, elle pose encore plus de questions ». La traduction anglaise a été manipulé. Les passages qui sont censés prouver la culpabilité de BenLaden ne prouvent rien et sont différents de la réalité traduite par les américains.

la version donnée par les americains et plus que discutable, avec des aveu de Ben Laden sur une cassette videos superbasse resolution ou le personage ne ressemble a peine a ben laden, qui porte bijou en or ( interdit par l'islam ) et qui signe de la mains droite alors que sur le site du F.B.I il est indiqué comme gauché etc etc . En 2004, le journaliste d'investigations Eric Laurent (Grand reporter au Figaro et specialiste de politique internationale. Il est l'auteur de nombreu documents à succè dont " La guerre du Golfe" avec Pierre Salinger.) nous apprends que le leader terroriste BenLaden n'est en réalitée ni recherché ni inculpé par les autoritées américaines pour les attentats du 11 septembre. Jhon Aschcroft, ministre de la justice, dont dépend le F.B.I, n'a jamais donné l'ordre que l'on délivrent un avis de recherche fédéral contre BenLaden. Pour la justice et les agences chargés de l'enquete, Oussama n'est pas suspet dans le carnage du 11 septembre. Eric Laurent passage chez ardissopn http://www.dailymotion.com/video/230368

Sources Paris Indymedia

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans OUSSAMA BEN LADEN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article