Video : Obama tisse sa toile

Publié le par Adriana Evangelizt

 Imaginez un peu... voilà un candidat qui n'a pas l'Aipac derrière lui, lui, pour financer sa campagne. Il n'avait pas un sou. Il a levé 80 millions de dollars juste avec le net. Avec des donateurs qui veulent contribuer à sa victoire, dans tous les pays même peut-on vous dire. Des gens du monde entier qui le soutiennent et qui ont payé un écot pour qu'il puisse concurrencer la Clinton. La video est après l'article.

 

 Obama tisse sa toile

Internet est devenu la principale arme dans la course à la Maison-Blanche. Barack Obama l'a bien compris et s'appuie sur un réseau social des plus performants...

41 600 vidéos postées sur YouTube, soit plus du double de sa principale concurrente Hillary Clinton, un blog personnel de loin le plus consulté de tous les candidats aux Primaires, près de 180 000 supporteurs sur sa page Facebook… Barack Obama a bien compris l'intérêt d'internet.

Si Kennedy a remporté les élections en 1960 grâce à sa maîtrise de la télévision, Obama ose penser qu'il pourrait en être de même en 2008 avec le web. Et pour cause, outre l'indéniable effet d'image que le candidat en retire -il n'y a qu'à voir les clips réalisés par de jolies supportrices du jeune et sémillant candidat: "I've got a crush on Obama" ("J'ai craqué sur Obama") pour s'en convaincre- internet apporte également un soutien financier non négligeable.

Le sénateur de l'Illinois a levé quelque 80 millions de dollars de dons pour sa campagne, en grande partie grâce aux petits donateurs du net. Il se place ainsi en deuxième position (derrière sa rivale démocrate Hillary Clinton), loin devant les candidats républicains.
Les petits donateurs peuvent gagner un dîner aux chandelles avec Obama. Un dîner filmé, dont on retrouve les vidéos sur… internet bien sûr.

C'est également en grande partie sur le net qu'il a recruté les milliers de volontaires qui sillonnent chaque jour le pays pour convaincre les indécis de voter pour lui.
Les vidéos non-officielles des supporteurs de Barack Obama ont également l'avantage de permettre au candidat de railler ses concurrents, sans être accusé de manque de courtoisie. On ne compte plus les imitations d'Hillary insistant sur son décolleté plongeant qu'elle arborait lors d'un meeting.

Reste à savoir si cette avancée technologique du plus jeune (46 ans) des candidats au poste de Président des Etats-Unis se transformera dans un vote massif aux Primaires démocrates.

Voir la vidéo de soutien à Obama: "I've got a crush on Obama" ("J'ai craqué sur Obama"): 

Sources Metro

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Barak Obama

Commenter cet article