Bush menace l'Iran de riposte militaire en cas d'agression

Publié le par Adriana Evangelizt

Avec l'Iran, Bush fait le fortiche parce qu'il est en Israël mais surtout, il emploie une technique fort connue qui consiste à frapper fort sur un ennemi imaginaire pour complaire à ses hôtes dans un premier temps, parce qu'il sait qu'il sera obligé de demander la décolonisation à Olmert dans un second temps. Ainsi la pilule sera moins dure à avaler pour les Sionistes. Une de nos connaissances suppute même que l'histoire iranienne a été monté en épingle exprès pour dire leur quatre vérités aux Israéliens en suivant...

Bush menace l'Iran de riposte militaire en cas d'agression

Le président George W. Bush a menacé l'Iran d'une riposte militaire en cas d'agression, trois jours après un dangereux face-à-face entre les marines américaine et iranienne dans les eaux du Golfe.

«Le conseiller à la sécurité nationale signifiait tout à fait clairement que toutes les options sont sur la table pour protéger nos biens», a dit M. Bush en faisant référence à des propos tenus plus tôt par son conseiller Stephen Hadley.

En parlant de «toutes les options», M. Bush utilisait la formule consacrée pour évoquer la possibilité d'un recours à la force contre l'Iran.

«Nous avons déjà dit clairement et publiquement, et ils (les Iraniens) connaissent notre position, qui est qu'il y aura de graves conséquences s'ils attaquent nos bâtiments, purement et simplement», a dit M. Bush lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre israélien Ehud Olmert à Jérusalem.

«Et le conseil que je leur donne est le suivant: ne faites pas ça», a-t-il ajouté.

Plus tôt, M. Hadley avait vigoureusement mis en garde l'Iran contre les conséquences d'un nouvel incident militaire semblable à celui survenu dimanche dans le détroit stratégique d'Ormuz, par où transite une part considérable du trafic pétrolier mondial.

Cet incident «a failli déboucher sur un échange de tir entre nos forces et les forces iraniennes», a noté M. Hadley, «et c'est un avertissement pour eux: ils doivent faire très attention parce que, si cela se reproduit, ils devront subir les conséquences d'un tel incident».

Selon des bandes vidéo et audio publiées par le Pentagone, des vedettes iraniennes ont harcelé et menacé d'attaquer trois bâtiments américains croisant dans ces eaux éminemment stratégiques, entre les côtes de Iran et de la péninsule arabique.

«Nous pensons qu'il faut signifier aux Iraniens qu'ils pêchent en eaux troubles. Il s'agit d'une provocation (...) et ils devront assumer leurs responsabilités quant aux conséquences s'ils recommencent», a renchéri M. Hadley.

Sources
Cyberpresse

posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article