« Abbas est une marionnette dont la validité a expiré »

Publié le par JC

 

 

 

 

« Abbas est une marionnette dont la validité a expiré »

selon la presse allemande

 

 

Le journal allemand « Junge Welt » a comparé le soi-disant président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, comme « une marionnette aux mains de Washington, et un président qui n’est plus valide », estimant que les négociations directes « ont engendré un mort ».
 
Le rédacteur politique du journal, Reiner Rob, a déclaré : « côté sioniste, il y a un  Premier ministre d’extrême droite, Benjamin Netanyahu, et de l’autre, une équipe palestinienne dirigée par la marionnette achetée par Washington, Mahmoud Abbas ».
 
Le rédacteur a ajouté : « Le président américain, Barack Obama, parrain officiel de ces négociations, était censé être neutre, impartial, et médiateur. Sauf qu’il s’est transformé en un petit appareil entre les mains des sionistes, après avoir réaffirmé sa soumission au lobby en faveur de Washington et de l’entité ».

Rob a rappelé que « le plus frappant,  c’est que Abbas se présente à ces négociations en tant que représentant légitime des Palestiniens, alors qu’en réalité, il a perdu sa validité juridique à la fin de son mandat en janvier 2009, ce que les médias internationaux ont complètement passé sous silence ».
 
Il a souligné qu’ « avec les directives de Washington, la question des élections du nouveau président palestinien a été oubliée. Et tous les participants aux négociations savent très bien que Abbas , considéré comme un traitre et  détesté par la majorité des Palestiniens, et son mouvement corrompu le  Fatah n’ont aucune chance de remporter une élection de manière démocratique ».
 
L’analyste politique allemand s’est interrogé : « Comment peut-on permettre à Abbas qui ne jouit pas d’un  mandat démocratique, de prendre des décisions historiques qui auront de lourdes répercussions sur la question palestinienne ? ».
 
L’auteur a montré que le soleil de Abbas se couchera rapidement s’il atteint ses limites et s’il accepte les accords avec Netanyahu, alors que l’occupation continue d’usurper des terres palestiniennes, d’étendre ses colonies illégales en Cisjordanie, et tente d’annexer Jérusalem-Est.
 
Rob conclut en disant « le sentiment de Netanyahu renforcé par la partialité d’Obama et son incapacité à s’opposer à lui, l’a encouragé à annoncer haut et fort avant les négociations de Washington qu’il ne ferait aucune concessions, ou qu’il n’étendrait pas la décision du gel de la colonisation qui expire l’automne prochain ».
Sources ALTER INFO
Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans GRAND MOYEN ORIENT

Commenter cet article