Al-Qaïda appelle sur internet à accueillir Bush par des bombes

Publié le par Adriana Evangelizt

Attention les affaires se corsent ! Après ben Laden, on nous sort du placard Adam Yahiye Gadahn dont vous avons parlé la première fois le 3 septembre 2006. Il a fait son apparition deux mois après la mort de Zarqaoui, un autre figurant made par CIA-Mossad, tué le 7 juin 2006. Nous avons posé un plus ample portrait du bonhomme le 13 octobre 2006. Et nous allons d'ailleurs le reposer dessous pour tout le monde relise attentivement tout ce qui est dit.  Ce qui est intéressant c'est que notre "pseudo-terroriste" est d'ascendance judaïque par son grand-père qui se nommait Pearlman. Or Carl Pearlman fut un membre éminent de l'Anti Defamation League, organe sioniste s'il en est. Le père de notre "terroriste", Phil Pearlman, aurait changé son patronyme en Gadahan en concordance avec  Gideon surnommé aussi Jerrubaal dont on trouve les exploits dans le livre des juges (6 à 9). Or voilà que le vrai nom de notre "terroriste" est passé sous silence et qu'il s'appellerait donc Adam Yahiye Gadahn. Il se serait converti à l'Islam après avoir été dans le style "Peace, love and Death metal"... tout cela nous laisse très dubitatif, vous vous en doutez quand on sait ce que l'on pense vraiment d'Al Qaïda et de Ben Laden. L'autre "détail" qui nous alerte est le suivant. Allez sur la page du FBI et regardez la fiche de Gadahn. Regardez la attentivement. Et maintenant, allez sur la vieille page du FBI qui n'existe plus sur le net , en version normale, et vous verrez, en bas, apparaître la signature de Robert S. Mueller III qui n'est plus sur la page actuelle. Il faut savoir que Robert S. Mueller III a été nommé directeur du FBI par George W. Bush le 4 septembre 2001. N'est-ce pas étrange ? Et pourquoi sa signature a-t-elle disparu ?  Quand on sait de surcroit que les dirigeants du contreterrorisme de la  CIA rencontre régulièrement Robert S Mueller III pour s'échanger des informations -voir ICI, page 3-, on est encore plus sur nos gardes.

Plus sûrement, on peut voir dans l'apparition et les pseudos-menaces du membre fabriqué d'Al Qaïda qui se nomme réellement Pearlman, une tentative pour empêcher Bush d'aller en Palestine et même en Israël car il a fermement l'intention de parler de la colonisation aux Sionistes et a déjà exprimé son mécontentement à ce sujet. Comme nous pouvons le constater, une fois de plus, l'annonce de la "nébuleuse" tombe sous le sens en y réfléchissant. Par contre, on ne nous a pas encore dit si c'est la même officine qui fait planer la peur sur Paris qui a décrypté le message. Rita, on t'a à l'oeil. Mais nous on travaille pas pour Sion.

 

Voilà donc l'article que nous avions posé le 13 octobre 2006

 

Adam Gadahn, l'homme qui a trahi l'Amérique

Alors le 3 septembre, nous avions publié un article du pseudo N°2 d'Al Qaïda avec sa photo ICI... Zawahiri le surnommait Azzam l'Américain... le FBI le recherchait à l'époque. Vous allez voir un peu l'imbroglio. Il se prénommerait Adam Yahiye Gadahn. Nous avons tapé son nom sur Google. Puis tapé sur le premier lien qui est celui du FBI. Comme vous pourrez le constater, le lien est invalide. On tombe là. Nous avons donc cherché sur Web Archive pour voir si l'ancienne page du FBI existait. Elle existe. On tombe ICI. On a cliqué sur 6 juin 2004 et on tombe donc sur une page où le FBI recherche le jeune homme sans rien savoir de bien précis sur lui. Il est écrit que le FBI n'a pas d'information indiquant que cet individu est connecté à quelques activités terroristes que ce soit. On sait qu'il a déjà été inculpé mais on ne nous dit pas pourquoi dans l'article ci-dessous. C'est top secret. Pourquoi ? On apprend ICI que ses parents étaient hyppies, qu'ils avaient un ranch avec deux cents têtes de bétail et  son père était un boucher halal. On trouve carrément un article écrit par lui où il raconte sa vie dans un article intitulé Becoming Muslim.

Parallèment,  dans sa jeunesse il est allé vivre chez ses grands-parents, son grand-père était juif et il a pris le nom de Pearlman. Adam  Pearlman. Le FBI a commencé à le chercher sous ce nom-là... et aujourd'hui, il réapparaît en première page du site du FBI car sa tête est mise à prix pour 1 million de dollars car il a trahi l'Amérique. Excusez nous du peu dans le grandiloquent... d'autant qu'ils l'ont reconnu dans une vidéo où il serait apparu notamment avec Zawahiri, ce qui est faux par rapport à ce qui est dit dans l'article ICI.. voilà les photos que l'on peut voir  Adam sur le site du FBI... la première il semble plutôt jeune...

 

Là, sûrement un peu plus tard...

Et enfin là, c'est déjà une autre histoire...

Pour mémoire, la photo du mois de Septembre... il y a du changement...

Et voilà deux photos de la vidéo où ils l'ont reconnu...

Y'a pas à dire, ils sont très forts...

La vidéo est ICI...

 

 

Pour la petite histoire nous avons aussi tapé Adam Pearlman sur Google, il a un homonyme qui est acteur et qui met en garde de ne pas le confondre, avec les photos de Nazzam l'Américain... y'a pas à dire au FBI, ils sont très forts pour le bourrage de crâne... mais cependant, vous remarquerez que Adam a une cicatrice en haut du nez. Et sur la vidéo, le type masqué n'arrête pas de remonter le tissu sur son nez. Vous remarquerez. En fait, il ne doit pas avoir de cicatrice...

 

 

 

 

Un Américain inculpé de trahison, une première depuis 39-45

 

 

 

Un Américain soupçonné d'être parti rejoindre les rangs d'al-Qaïda a été inculpé mercredi pour trahison, une première depuis la Deuxième guerre mondiale aux Etats-Unis.

 

, 28 ans, a été placé sur la liste des criminels les plus recherchés par le FBI (police fédérale), et le Département d'Etat a promis jusqu'à 1 million de dollars pour toute information permettant son arrestation.

Il vivrait caché au Pakistan ou en Afghanistan.

"Le crime de trahison est peut-être l'un des plus graves pour lesquels quelqu'un peut être traduit en justice selon notre Constitution", a déclaré le ministre adjoint de la Justice, Paul McNulty, au cours d'une conférence de presse à Washington.

"Ce n'est pas seulement un crime contre le peuple américain, mais contre l'Amérique elle-même", a-t-il insisté.

La justice américaine reproche essentiellement au jeune homme d'être apparu, sous le nom d'"Azzam l'Américain", sur cinq vidéos de propagande d'al-Qaïda entre octobre 2004 et septembre 2006.

Dans la dernière, apparaissant à côté du numéro deux du réseau terroriste, Ayman al-Zawahiri, il avait appelé les Américains à se convertir à l'islam sous peine d'autres attentats.

"Le temps presse. Choisissez la bonne voie avant qu'il ne soit trop tard et avant de connaître le triste sort qu'ont (déjà) connu des milliers" d'entre vous, avait-il déclaré en anglais, vêtu d'une tunique et d'un turban blancs, et arborant une barbe longue et noire.

Les autorités américaines ne disposent pas d'éléments permettant de penser que les activités d'Adam Gadahn au sein d'al-Qaïda aient pu dépasser le stade de la propagande, mais dans le contexte de la "guerre contre le terrorisme", cette activité-là est déjà un crime impardonnable, a expliqué M. McNulty.

"Les terroristes provoquent la peur et l'intimidation à travers une violence extrême. Ils veulent que les Américains vivent et avancent dans la peur. C'est pour cela que la propagande est si importante pour eux, et c'est pour cela que soutenir cette propagande est un crime si odieux", a-t-il déclaré.

Petit-fils d'un médecin juif reconnu, fils d'un musicien de rock parti élever des chèvres dans la campagne californienne, Adam Gadahn s'est converti à l'islam à l'âge de 17 ans, et a radicalement changé sa vie d'adolescent amateur de musique "heavy metal".

Sa dernière adresse connue se situe dans le comté d'Orange, en Californie (ouest), mais il a probablement quitté le pays depuis 1998. Les autorités américaines estiment qu'il se trouve au Pakistan, mais n'en ont aucune certitude, a déclaré M. McNulty.

L'inculpation de M. Gadahn a été prononcée par une chambre d'accusation réunie mercredi à Santa Ana (Californie). Le jeune homme avait déjà fait l'objet d'une inculpation, mais celle-ci est toujours classée secret défense.

Interrogé sur le choix du gouvernement de rendre la dernière inculpation publique à mois d'un mois des élections générales pour lesquelles le président George W. Bush met régulièrement l'accent sur la "guerre contre le terrorisme", M. McNulty s'est défendu de toute arrière-pensée électorale.

Les premières cassettes montrant M. Gadahn ont été diffusées en octobre 2004 et en septembre 2005. Les trois dernières sont apparues dans les trois derniers mois, et sur la plus récente, le visage du jeune homme n'était plus masqué.

Alors que le rythme des diffusions semble s'accélérer, "il n'y aurait pas de bonne justification pour retarder l'inculpation (...). L'offre de récompense ne nous aiderait pas beaucoup si elle était maintenue secrète", a expliqué M. McNulty.

 

Sources : 24H

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article