Les occidentaux refusent de contraindre Israël à signer le TNP

Publié le par JC

L'oeil clairvoyant qui voit l'avenir est épouvanté par ce qui est en train de se tramer. Rigolons un grand coup ! Bien que rien ne soit risible. Un jour, le monde entier prendra les bombes sionistes sur le nez et aucun pays ne sera épargné. Relisez les écritures :

 

Voici la plaie dont l'Éternel frappera tous les peuples Qui auront combattu contre Jérusalem:

Leur chair tombera en pourriture tandis qu'ils seront sur leurs pieds,
Leurs yeux tomberont en pourriture dans leurs orbites,
Et
leur langue tombera en pourriture dans leur bouche. 
Zacharie 14:12

 

Là, vous avez la feuille de route de la CASTE SIONISTE qui règne au sommet du monde. La CASTE SIONISTE qui est athée mais se sert des écritures pour que les religieux aillent dans son sens et ainsi servent SON PLAN. Dans ces versets, il faut donc lire que le Sionisme -l'Eternel-Jehovah-Moloch- frappera tous les peuples qui auront combattu contre "Jerusalem", soit contre le Sionisme et  l'Etat sioniste qui n'est en aucun cas celui des juifs. Alors "leur chair tombera en pourriture" avec le reste est hautement significatif. Il est question du nucléaire et de ses effets. Et personne ne sera épargné, ni les juifs ni les autres.

 

Il faut leur demander pourquoi les sionistes ne veulent pas signer le TNP ? Il faut aussi se poser des questions sur les Etats-Unis et l'Union Européenne qui vont contre l'AIEA et les pays Arabes en leur intimant de renoncer à une résolution visant à forcer l'Etat sioniste à signer le TNP ?  

 

Il est regrettable de dire que nous nous trouvons exactement dans la même situation qu'en 1933 où ces pauvres européens trouvaient Hitler "gentil" et ne pensaient pas une seconde qu'il leur foutrait une raclée. L'Histoire ne cesse de se répéter... ces trouillards donnent comme excuse que contraindre Israël pourrait avoir un effet néfaste sur le "processus de paix" ! De quel ovni nous parle-t-on ? Quel processus de paix ? Voilà 60 ans que l'on nous prend pour des c... avec cette histoire alors que l'on sait très bien que les sionistes ne veulent pas de Palestine. Déjà, il faut bien savoir qu'à la base, en 1919 et même avant, au Congrès de Bâle, les sionistes ne voulaient pas le partage de la Palestine, ils la voulaient toute entière. Ils ont fait contre mauvaise fortune bon coeur et on fait semblant d'être d'accord avec le partage de l'ONU mais ils savaient très bien qu'ils n'en feraient rien. On en voit le résultat aujourd'hui. Ils vont réaliser leur plan et tout le monde laisse faire...  

 

 

Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP)

 

Les Occidentaux refusent de contraindre Israël à signer.

 

 

 

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont demandé jeudi aux pays arabes à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de renoncer à une résolution pour forcer Israël à signer le traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP) afin de ne pas nuire aux négociations de paix au Proche-Orient. Au quatrième jour de la réunion des 35 gouverneurs de l’AIEA à Vienne, l’Union européenne s’est jointe à Washington pour souligner qu’une résolution contre Israël, considéré comme la seule puissance nucléaire au Proche-Orient, pourrait mettre en péril le projet de tenue d’une conférence en 2012 pour dénucléariser la région. Cela pourrait également avoir une influence négative sur les pourparlers de paix en cours entre Israéliens et Palestiniens, ont averti les Occidentaux.


Par la voix de l’ambassadeur du Soudan à l’AIEA, Mahmound El-Amin, les 22 Etats arabes membres de l’agence onusienne ont opposé une fin de non-recevoir à la démarche occidentale : "Le Groupe des pays arabes demande aux Etats membres de l’AIEA de soutenir le projet de résolution et de voter pour", a-t-il déclaré jeudi. Ce projet de résolution est à l’ordre du jour de la conférence générale annuelle de l’organisation, la semaine prochaine, du 20 au 24 septembre. L’année dernière, une résolution en ce sens avait été adoptée à une courte majorité.


"Isoler un pays (...) ne favorisera pas une bonne atmosphère lors de la conférence générale et pourrait seulement empêcher l’AIEA et ses Etats membres de contribuer de manière positive à l’établissement d’une zone sans arme de destruction massive" au Proche-Orient, a argumenté jeudi l’ambassadeur belge, Frank Recker. La récente conférence de suivi du TNP à New York s’était conclue sur un rare consensus pour la tenue en 2012 d’une conférence pour promouvoir un Proche-Orient dénucléarisé.


L’UE estime que l’AIEA "devrait se concentrer sur la mise en application des accords et éviter tout ce qui pourrait mettre en péril les progrès réalisés", a souligné Frank Recker.


L’ambassadeur américain, Glyn Davies, avait tenu des propos similaires plus tôt dans la semaine, estimant que la conférence de 2012 ne se réalisera pas en "matraquant" un pays participant. Selon des diplomates, le sujet tient à coeur à Washington, comme l’indique la présence à Vienne du principal conseiller du président américain Barack Obama sur la question du nucléaire, Gary Samore.

 

Sources : ALOUFOK

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article