Pakistan: un travailleur humanitaire américain tué dans une embuscade

Publié le par JC



Pakistan: un travailleur humanitaire américain tué dans une embuscade


Un Américain travaillant pour une organisation humanitaire des Etats-Unis, ainsi que son chauffeur pakistanais, ont été tués mercredi dans une embuscade au passage de leur voiture à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé l'ambassade américaine à l'AFP.

"Je confirme qu'un Américain et son chauffeur pakistanais ont été tués dans l'attaque", a annoncé à l'AFP Wes Robertson, porte-parole de la représentation diplomatique américaine à Islamabad.

Cette attaque a eu lieu près du centre de la mégalopole, elle-même proche des zones tribales du nord-ouest où l'armée pakistanaise, mais aussi les forces américaines basées en Afghanistan voisin, combattent des talibans proches d'Al-Qaïda notamment à l'aide de missiles lancés quasi-quotidiennement.

La police avait annoncé une attaque contre deux hommes, dont un étranger, tués par une embuscade tenue au passage de leur voiture dans un quartier proche de l'Université.

Le porte-parole américain n'a pas révélé le nom de l'organisation humanitaire qui employait les victimes. Un haut responsable de la sécurité à Peshawar a assuré que l'Américain dirigeait le FATA Developpement Programme (FDP), un fond d'aide au développement des Zones tribales financé par les Etats-Unis.

"Il se rendait à son bureau, dans la zone de l'université, et c'est là qu'est survenue l'attaque", a expliqué le responsable du FDP, qui a requis l'anonymat. Le nom de la victime n'a pas encore été révélé.

Cette attaque intervient au plus fort d'une vague sans précédent d'attentats --suicide pour la plupart-- perpétrés par les talibans pakistanais proches d'Al-Qaïda et qui ont fait plus de 1.300 morts dans tout le pays en 16 mois. Al-Qaïda et ses alliés pakistanais ont décrété la "guerre sainte" à Islamabad pour son soutien à la "guerre contre le terrorisme" engagée par Washington après les attaques du 11 Septembre.

Ces attentats ont longtemps visé la sécurité pakistanaise mais, depuis l'attentat suicide contre l'hôtel Marriott, en plein coeur d'Islamabad (60 morts), le 20 septembre, les étrangers sont désormais visés.

L'attaque contre le FDP survient moins de trois mois après une embuscade similaire visant, dans le même quartier, la voiture d'une haute responsable du consulat américain à Peshawar, Lynne Tracy, qui n'a eu la vie sauve que grâce au blindage de son véhicule.

Peshawar est proche de la frontière extrêmement poreuse de l'Afghanistan, d'où les talibans afghans et leurs hôtes d'Al-Qaïda ont été chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition emmenée par les Américains.

Depuis, l'insurrection des talibans en Afghanistan s'intensifie et les quelque 70.000 troupes des forces internationales présentes, essentiellement américaines, sont la cible quotidienne des attaques d'insurgés dont les repaires sont situés en zones tribales frontalières.

 AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans AFGHANISTAN

Commenter cet article