Iran: Israël ne cherche pas à jouer un rôle de premier plan (Olmert)

Publié le par JC

Olmert peut raconter ce qu'il veut, ses va-t-en-guerre sionistes n'ont de cesse de menacer l'Iran depuis des lustres. Barak en tête. Et ils emmerdent le monde entier de surcroît. Alors qu'il ne vienne pas maintenant dire le contraire. Dans tous les cas, qu'il n'escompte pas que la Russie ne livrera pas d'armes défensives au pays qui sont dans le collimateur des sionistes. L'Iran, la Syrie, le Liban ont le droit de se défendre contre des barbares sans foi ni loi. Les avions israéliens ont encore survolé le Liban et tout à l'avenant. On a ras le bol de ce régime qui nuit aux juifs du monde entier. Là, par exemple, lorsqu'Olmert dit "J'ai toujours dit que nos intentions sont interprétées de façon démesurée. J'ai dit par le passé, et je le redis, qu'Israël ne tolérerait pas un Iran nucléaire, mais la responsabilité en incombe à toute la communauté internationale et en particulier aux grandes puissances." cela signifie en clair que si, par malheur, l'Iran était attaqué par son pays, ce serait la faute à la communauté internationale parce qu'elle n'aurait pas fait ce qu'il faut pour que cela ne soit pas. Voyez un peu le tour de passe-passe. Enfoncez-vous bien ça dans la tête, si Israël attaque l'Iran ce sera la faute au monde entier. Toujours la même rhétorique de belliqueux, de provacation, de guerre. Y'en a marre. On veut qu'on nous foute la paix. On veut vivre en paix. Et tant que le sionisme règnera sur le monde, il y aura exactement son contraire. Ils ont voulu la ruine de l'Irak, ils l'ont. Ils ont voulu la ruine du Liban, ils s'en sont chargés plusieurs fois. Maintenant, ils veulent la ruine de l'Iran. Et après, ce sera le tour de qui ?




Iran: Israël ne cherche pas à jouer un rôle de premier plan (Olmert)


TEL-AVIV, 8 octobre - RIA Novosti. Israël n'acceptera pas la présence d'armes nucléaires en Iran, mais il ne prétend pas jouer les premiers rôles dans le règlement du dossier, a déclaré mercredi à Tel-Aviv le premier ministre israélien Ehud Olmert, cité par son service de presse.

Le chef du gouvernement israélien a jugé "démesurées" les rumeurs sur l'intention de l'Etat hébreu d'attaquer les sites nucléaires iraniens.

"Je n'ai jamais affirmé qu'Israël allait attaquer l'Iran, je n'ai pas présenté de projets d'opération militaire concrets ni évoqué de délais", a indiqué M. Olmert, cité par le quotidien Haaretz qui l'a interrogé lors de sa visite à Moscou.

"J'ai toujours dit que nos intentions sont interprétées de façon démesurée. J'ai dit par le passé, et je le redis, qu'Israël ne tolérerait pas un Iran nucléaire, mais la responsabilité en incombe à toute la communauté internationale et en particulier aux grandes puissances", a-t-il indiqué, cité par le journal électronique Ynet.

Ehud Olmert, qui a achevé mardi une visite de deux jours en Russie, s'est félicité d'avoir obtenu les assurances russes que la politique étrangère de Moscou respecterait les intérêts sécuritaires israéliens.

"La politique russe continuera à être appliquée de façon à ne pas porter atteinte à la sécurité d'Israël. Nous nous sommes mis d'accord pour renforcer nos liens économiques, militaires et stratégiques. Nous avons convenu de créer un nouveau mécanisme pour régulariser les contacts", a indiqué le premier ministre israélien, cité par Haaretz.

Sources
Ria Novosti

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans IRAN ISRAEL

Commenter cet article