Raid américain sur des cibles d'Al Qaïda en Somalie

Publié le par Adriana Evangelizt

La manipulation Al Qaïda continue de faire des victimes. L'opération en Somalie a été un succès. On ne sait pas qui a été tué, il y avait de nombreux cadavres. C'est un gros succès. Plus il y a de morts et plus la paix s'installe et la démocratie de Bush aussi.

Raid américain sur des cibles d'Al-Qaïda dans le sud

 



L'armée américaine a mené une attaque aérienne dans le sud de la Somalie contre des islamistes soupçonnés d'avoir des liens avec Al-Qaïda, a déclaré mardi à l'AFP le porte-parole du gouvernement somalien, confirmant des informations de télévisions américaines.

Le Pentagone, contacté par l'AFP, n'a pas souhaité commenter ces informations. "Nous savons qu'un avion américain a mené une attaque contre des cibles d'Al-Qaïda dans le sud de la Somalie, hier (lundi) après-midi", a assuré le porte-parole du gouvernement, Abdirahman Dinari, joint à Baïdoa (250 km au nord-ouest de Mogadiscio), siège du gouvernement de transition somalien.

"La cible était un petit village, Badel, où les terroristes se cachaient. L'avion a frappé la cible exacte", selon lui. "Beaucoup de gens ont été tués. Beaucoup de cadavres étaient étendus dans la zone, mais nous ne savons pas qui. Mais le raid a été un succès", a-t-il affirmé.

Le porte-parole a ajouté que des troupes gouvernementales somaliennes et éthiopiennes - qui traquent depuis le 1er janvier les dirigeants des tribunaux islamiques somaliens dans l'extrême sud du pays, à la frontière avec le Kenya - se trouvaient à proximité du village.

Les Etats-Unis, selon qui des agents d'Al-Qaïda se trouvent parmi eux, se sont joints à l'opération en déployant une force navale devant les côtes somaliennes. Avant la déclaration à l'AFP de M. Dinari, la chaîne de télévision américaine CBS avait rapporté qu'un avion de combat américain avait attaqué des membres présumés du réseau terroriste Al-Qaïda en Somalie.


"Selon nos sources, on a vu beaucoup de cadavres dans la zone après l'attaque", avait indiqué CBS. "Parmi les cibles figuraient le leader d'Al-Qaïda dans la Corne de l'Afrique et un responsable du réseau recherché pour sa participation aux attaques terroristes contre les deux ambassades américaines" au Kenya et en Tanzanie en 1998, selon la chaîne. Ces attentats avaient fait 224 morts et des milliers de blessés.


L'attaque a été menée par un AC 130 - avion lourdement armé bardé de mitrailleuses - du Commandement des opérations spéciales américaines basé à Djibouti, selon CBS. Djibouti, pays frontalier de la somalie, abrite la seule base militaire militaire en Afrique. NBC, pour sa part, citant des sources non précisées, a qualifié l'opération de "succès".

Les forces gouvernementales somaliennes, qui ont reçu un appui décisif de l'armée d'Addis Abeba - principal allié des Etats-Unis dans la région - ont mis en déroute fin décembre les forces des tribunaux islamiques qui avaient pris le contrôle du centre et du sud de la Somalie ainsi que de la capitale depuis la mi-2006. La Somalie est en guerre civile depuis 1991.

Sources
Jeune Afrique

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article