Dick Cheney aurait envisagé un raid israélien sur l'Iran

Publié le par Adriana Evangelizt

Cet individu nous sort par les yeux depuis toujours. Le diable personnifié. Qu'est-ce qu'il veut Cheney ? Pour qui il bosse ? Et surtout pour qui il se prend, lui aussi ? Que des zigues de cet acabit gouvernent un pays pour son plus grand malheur est assez paradoxal. Car nul doute que c'est lui et sa clique de malfaisants qui ont placé l'Elu de Moloch là où il est. Et nul doute aussi qu'il est derrière le meurtre de masse du 11 septembre pour servir ses ambitions et celle des sionistes. Il faut voir le vice sanguinaire de ce personnage monstrueux. Ainsi, confortablement installé dans son bunker, il aurait envisagé de demander à Israël -et gageons qu'il l'a fait- de lancer des missiles contre le site nucléaire de Natanz pour provoquer des représailles de Téhéran. On demande à Cheney "Est-ce que t'aurais été en Israël pour recevoir les bombes iraniennes ?" C'est facile de commanditer des actions qui mettent les Peuples en danger pendant que l'on est planqué à l'autre bout du monde. Et l'armée sioniste aurait été bien capable de le faire sans se soucier une seconde des populations. Ce qui nous incite plus que jamais à penser que le Sionisme ne veut certainement pas le bonheur des juifs. Ils veulent nous parquer là-bas comme des animaux attendant l'abattoir. Nous ne demandons qu'une chose, c'est que toutes ces entités néfastes débarrassent le plancher. Ils sont un grave danger pour notre monde.

Dick Cheney aurait envisagé un raid israélien sur l'Iran

WASHINGTON (Reuters) - Le vice-président des Etats-Unis, Dick Cheney, aurait envisagé de demander à Israël de lancer des missiles contre le site nucléaire iranien de Natanz pour provoquer des représailles de Téhéran et obtenir ainsi un prétexte pour que l'armée américaine frappe à son tour, écrit dimanche l'hebdomadaire Newsweek.

L'article, qui paraît alors que le mystère reste entier sur un raid aérien mené au début du mois par Israël sur le territoire syrien, s'appuie sur deux sources non identifiées.

Selon Newsweek, l'ancien conseiller de Cheney aux questions moyen-orientales, David Wurmser, aurait confié il y a plusieurs mois en petit comité que Cheney examinait la possibilité de demander aux Israéliens de frapper Natanz.

Une riposte militaire de l'Iran aurait donné à Washington un prétexte pour lancer à son tour des frappes aériennes, écrit Newsweek.

Son épouse, Meyrav Wurmser, chercheuse à l'Hudson Institute, un centre de réflexion néoconservateur, affirme dans les colonnes de Newsweek que ces affirmations sont fausses.

Wurmser a quitté pour sa part la vice-présidence le mois dernier.

Toujours selon Newsweek, Israël jugerait qu'une action militaire pourrait être nécessaire dès 2008 pour entraver les programmes de recherche nucléaire de l'Iran qui, d'après la communauté du renseignement, devrait attendre plusieurs années avant de maîtriser le feu nucléaire.

D'après des sources diplomatiques citées dans les médias, le raid israélien du 6 septembre contre la Syrie, qui a été confirmé de sources occidentales, pourrait avoir visé une installation nucléaire. Les autorités israéliennes observent un embargo total sur toute information liée à ce raid.

Sources
Reuters

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans CHENEY-RUMSFELD

Commenter cet article